FootballFootball : UEFA Women's Champions League

Ligue des Champions : Un plateau de rêve pour les quarts de finale

Jeudi soir, le Paris Saint-Germain, Arsenal et Glasgow City ont été les trois dernières formations à décrocher leur ticket pour les quarts de finale de la Ligue des Champions. Alors que le tirage au sort aura lieu le 8 novembre prochain, on peut dores et déjà imaginer des affiches explosives. Zoom sur les équipes qualifiées.

On connaît désormais le nom des huit équipes qualifiées pour les quarts de finale de la Women’s Champions League édition 2019/2020. Le tirage au sort qui aura lieu le 8 novembre prochain promet de donner lieu à des affiches de rêve. Favoris, outsiders, on fait le point.

Les favoris : Olympique Lyonnais, FC Barcelone, VfL Wolfsburg

Avec quatre titres consécutifs dans la plus prestigieuse des compétitions, l’Olympique Lyonnais fait forcément office de grand favori à sa propre succession cette saison. Si les Fenottes ont réalisé un faux pas en championnat, elles n’ont rien laissé à leurs adversaires depuis le début de leur campagne européenne. Avec 27 buts inscrits et aucun encaissé, les Rhodaniennes sont prêtes à entrer dans le vif du sujet. Et dans le sillage d’une Ada Hegerberg en pleine forme, qui vient de devenir la meilleure buteuse de l’histoire de la Ligue des Champions, les filles de Jean-Luc Vasseur ont de quoi faire trembler les prétendants.

Finaliste de la dernière édition, le FC Barcelone entend bien soulever la Ligue des Champions pour la première fois de son histoire cette année. Les Blaugrana sont impressionnantes depuis le début de l’exercice 2019/2020, et à la différence des autres favoris, ont déjà pu se frotter à des équipes de calibre supérieur. Que ce soit en Primera Iberdrola où les Catalanes ont atomisé leur rival l’Atletico Madrid (6-1), ou en UWCL avec la double confrontation en seizièmes de finale face à la Juventus de Turin (4-1 cumul des deux matchs), les filles de Luis Cortes ont répondu présent. A l’aube des quarts de finale, le Barca est prêt.

Si le VfL Wolfsburg n’a plus soulevé la Champions League depuis cinq ans, les Louves sont toujours présentes au moment d’entrer dans le sprint final de la compétition. Menées par Alexandra Popp, Claudia Neto, Sara Gunnarsdottir et consort, les Allemandes seront déterminées à faire leur retour sur le devant de la scène, et briser enfin l’hégémonie de l’OL.

Les outsiders : Paris Saint-Germain, Arsenal, Atletico Madrid

Défait en quart de finale l’an passé face à Chelsea, le Paris Saint-Germain aura à coeur de rallier le dernier carré de la compétition. Le club de la capitale progresse au fil des années, et si les Parisiennes semblent avoir les armes pour décrocher le titre en D1 Arkema face à l’OL, nul doute que la Ligue des Champions reste également un objectif. Marie-Antoinette Katoto, Kadidiatou Diani, Sara Dabritz ou encore Irene Paredes, les filles d’Olivier Echouafni sont taillées pour les grands rendez-vous, et cette saison est peut être celle de la consécration pour le PSG.

Arsenal de son côté, est probablement l’outsider à prendre le plus au sérieux. Dans le sillage des Néerlandaises Danielle Van De Donk et Vivianne Miedema, qui affolent les compteurs depuis le début de saison, les Ladies ont de quoi donner des sueurs froides aux meilleures défenses d’Europe. Et si le palmarès du club londonien est encore vierge sur la scène européenne, cette équipe pleine de fraîcheur impressionne, et a les qualités pour contrarier tout le monde en UWCL.

L’Atletico Madrid est sorti victorieux de la double confrontation au sommet face à Manchester City, et s’est qualifié pour les quarts de finale pour la première fois de son histoire. Une qualif’ qui confirme la progression des Colchoneros au plus haut niveau. Avec un état d’esprit de guerrier et des joueuses pétries de talent (Ludmila, Angela Sosa, Charlyn Corral entre autres), le club de la capitale espagnole aura à coeur de continuer à écrire son histoire.

Les autres : Bayern Munich, Glasgow City

On le sait bien, dans le football rien n’est joué à l’avance. Et si le Bayern Munich et Glasgow City semblent les deux formations les moins armées pour remporter la compétition, on pourra compter sur elles pour se défendre corps et âme. Les Bavaroises veulent continuer à grandir, à s’affirmer au plus haut niveau, et cela passe par des résultats face aux meilleures écuries du Vieux Continent. Les Ecossaises, qui ont décroché leur ticket pour les quarts pour la deuxième fois de leur histoire, seront libérées de toute pression et aborderont ces rencontres avec le sentiment du devoir accomplit.


Photo à la Une : (@UWCL)


Apportez votre pierre à l’édifice en nous soutenant sur Tipeee !

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer