FootballFootball : D1 Arkema

D1 Arkema : Un derby croustillant entre Bordeaux et Soyaux

Ce samedi à 14h30, les Girondines de Bordeaux et l’ASJ Soyaux s’affrontent à l’occasion de la huitième journée de D1 Arkema. Un derby chaud bouillant en perspective entre Bordelaises et Sojaldiciennes.

C’est l’un des rendez-vous du week-end en D1 Arkema. Samedi, Bordeaux et l’ASJ Soyaux croiseront le fer pour le compte de la huitième journée de championnat, à l’occasion d’un derby qui s’annonce passionnant. Car si les Bordelaises partiront avec la faveur des pronostics, elles devront grandement se méfier des Sojaldiciennes, qui ont souvent le dernier mot face à leurs rivales (deux victoires l’an passé) et qui se déplaceront en Gironde avec l’ambition de décrocher les trois points.

« On y va avec beaucoup d’ambition, nous avons l’équipe pour rivaliser avec tout le monde ». Tels ont été les mots de Sebastien Joseph, l’entraîneur des Bleues et Blanches lors de la conférence de presse jeudi. Après un bon début de saison, Siga Tandia, Lucie Pingeon et consort auront à coeur de frapper fort en s’imposant lors de ce derby.

Mais les filles de Pedro Losa se doivent de rebondir. Après sept journées, le club au scapulaire est à quatre points de son concurrent pour le podium, Montpellier. Mais à la différence des Héraultaises, Vivianne Asseyi et ses partenaires ont déjà affronté les deux cadors de D1F, l’OL et le PSG. Alors que le MHSC s’apprête à recevoir l’Olympique Lyonnais, Bordeaux pourrait potentiellement revenir à une unité des Montpelliéraines. C’est bien connu, un derby ne se joue pas, il se gagne. Et tant sur plan comptable qu’au niveau de la suprématie régionale, ce match s’annonce passionnant.


Photo à la Une : (@ASJSoyaux)


Apportez votre pierre à l’édifice en nous soutenant sur Tipeee !

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer