TennisTennis : Fed Cup

Fed Cup : Quelles sont les chances de titre des Françaises ?

L’équipe de France s’apprête à affronter l’Australie les 9 et 10 novembre prochain à Perth à l’occasion de la finale de la Fed Cup. Si les Bleues ne partent pas favorites pour cette finale, elles conservent toutes leurs chances de s’imposer et de décrocher le titre. Explications.

Les 9 et 10 novembre prochain, l’équipe de France croisera le fer avec l’Australie à Perth, à l’occasion de la finale de la Fed Cup. Un rendez-vous avec l’histoire que les Bleues ne veulent absolument pas manquer. A l’issue d’une saison assez médiocre pour les Tricolores sur le circuit WTA, un sacre internationale face aux Australiennes, menées par une Ashleigh Barty qui domine le monde du tennis depuis un an, viendrait effacer les déceptions récentes, et redonnerait le sourire à tous les suiveurs de la balle jaune dans l’Hexagone. La mission sera difficile, mais pas impossible .. Analyse.

Des batailles acharnées en simple

La tâche ne s’annonce pas aisée en simple. Avec une Ashleigh Barty en pleine confiance, la bande à Julien Benneteau aura fort à faire. Si les Françaises tenteront tant bien que mal de réaliser l’exploit face à la numéro un mondial, les deux rencontres face à la numéro deux (Samantha Stosur ou Alja Tomljanovic) seront déterminantes. Reste à savoir qui sera alignée par le coach pour disputer ces simples. Kristina Mladenovic tient la corde pour une titularisation en simple et en double, car elle s’est montrée régulière tout au long de la saison en individuel, mais aussi car « Kiki » a crevé l’écran avec son amie Timea Babos en double. Malgré la perte de vitesse cinglante de Caroline Garcia cette année, Julien Benneteau pourrait bel et bien aligner la Parisienne, qui est toujours capable de se sublimer sous la tunique tricolore.

Si les résultats des Bleues sur le circuit cette année ont laissé à désirer, les Australiennes, exceptée Barty, ne se présentent pas dans la meilleure des formes. Samantha Stosur (35 ans, 96e) est en fin de carrière et ne fait plus peur comme à une certaine époque, alors qu’Alja Tomljanovic (26 ans, 51e), qui vient d’être sélectionnée pour la première fois avec son pays, manque d’expérience et est capable du meilleur comme du pire. Peu importe les compositions et les joueuses alignées, il y aura match lors de cette finale. Et si Garcia, Mladenovic et consort sont dans un grand jour, elles sont capables de venir à bout des Aussies, qui auront l’avantage d’évoluer devant leur public.

Le double, comme toujours décisif

A l’instar de la demi-finale face à la Roumanie, tout pourrait se jouer lors du double décisif. Alors qu’il sera très difficile de faire tomber Ashleigh Barty en simple, tout reste possible en double. Avec une Kristina Mladenovic épatante tout au long de l’année avec sa compère Timea Babos sur le circuit WTA, à l’image de ses titres à Roland-Garros et aux WTA Finals de Shenzhen notamment, les Bleues ont les armes pour remporter ce double. Certes, la nordiste ne fera pas équipe avec son amie hongroise pour cette finale de Fed Cup, mais son association avec Caroline Garcia a déjà été couronnée de succès par le passé. Côté australien, Barty pourrait être alignée en compagnie de Samantha Stosur. Les deux Aussies sont redoutables ensemble, mais les victoires des Françaises en Fed Cup se sont souvent dessinées lors de ces doubles, au combien important dans cette compétition.

En espérant que l’histoire se répète, la France devra disputer cette finale en croyant en ses chances. On peut imaginer que Julien Benneteau aura ce discours envers ses joueuses pendant la préparation de ce rendez-vous tant attendu. Représenter son pays doit donner de la force et du courage aux Bleues, et non les brider. A plus de 14.000 km de leur pays natal, quelques centaines de Français sont attendus pour garnir les travées lors de cette finale. Mais c’est bien tout une nation qui sera derrière son équipe, pour décrocher un titre que la France attend depuis plus de deux décennies. L’histoire devra s’écrire à Perth. Rendez-vous ce week-end ..


Photo à la Une : (@WTA)


Apportez votre pierre à l’édifice en nous soutenant sur Tipeee !

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer