Handball

D2F : Romane Frecon (HAC Handball) : « On a clairement l’ambition de s’imposer »

Ce samedi à 20h, le Havre s’apprête à recevoir Saint-Amand pour le compte de la neuvième journée de D2F. L’ailière du HAC Romane Frecon s’est confiée dans nos colonnes au sujet de ce match tant attendu. Extraits.

C’est le rendez-vous du week-end en D2F. Un choc au sommet entre le Havre et Saint-Amand, les deux clubs VAP de la poule, qui promet de faire des étincelles. Le HAC a retrouvé des couleurs après un début de saison compliquée, avec quatre victoires consécutives toute compétitions confondues. Les Amandinoises de leur côté, occupent la première place et n’ont toujours pas connu la défaite cette saison (7 victoires, 1 match nul). Lors du match aller, les filles de Florence Sauval avaient d’ailleurs arraché le nul dans les derniers instants, grâce à but après un jet-franc sur le buzzer (31-31). Ce match retour sent déjà la poudre, et pourrait être déterminant pour la suite de la saison.

Les mots de Romane Frecon :

On a très hâte de disputer ce match. C’est le leader de la poule, elles sont toujours invaincues cette saison et on avait fait match nul contre elles à l’aller. J’espère que le spectacle sera au rendez-vous. On a vraiment envie de gagner cette rencontre et de faire subir à Saint-Amand sa première défaite de la saison. On a clairement l’ambition de s’imposer, mais on sait que cela va être difficile, il faudra faire un match plein. C’est une très bonne équipe qui descend de D1F, il y a beaucoup de joueuses de qualités et elles se sont renforcées à l’intersaison. Ca va être un vrai combat mais on est déterminées à faire quelque chose.


Photo à la Une : (@JonathanChapon/HACHandball)


Apportez votre pierre à l’édifice en nous soutenant sur Tipeee !

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer