TennisTennis : Fed Cup

Fed Cup : Irrésistible, Kristina Mladenovic réalise l’exploit et donne l’avantage aux Bleues

Au terme d’un match fou, Krsitina Mladenovic s’est offert le scalp de la numéro un mondial Ashleigh Barty, ce dimanche lors de la finale de Fed Cup (2-6, 6-4, 7-6). Avec deux victoires lors de ses deux simples, la nordiste frappe fort et donne l’avantage aux Bleues (2-1).

Un exploit retentissant. Une performance exceptionnelle. Les qualificatifs ne manquent pas pour définir la prestation de Kristina Mladenovic ce dimanche en finale de la Fed Cup. La Française a fait tomber Ashleigh Barty au terme d’un match plein de suspense, afin de donner l’avantage à l’équipe de France, qui n’est plus qu’à un point du sacre suprême.

Tout avait pourtant mal débuté pour la nordiste, avec la perte du premier set (6-2). On se dit alors que l’Aussie est intouchable, et qu’elle va enchaîner après avoir laminé Caroline Garcia samedi lors de son premier simple (6-0, 6-0). Mais « Kiki » n’est pas une joueuse comme les autres. Le doute ? Elle ne connaît pas. Contre toute attente, elle break dans le second set et s’offre une troisième manche face à l’Australienne. La suite est digne des scénarios d’Alfred Hitchcock, avec une troisième manche irrespirable, riche en retournements de situation. La Tricolore arrache finalement au bout du tie-break ce succès au combien important pour l’équipe de France, qui prend désormais l’avantage dans cette finale (2-1).

Pauline Parmentier affronte actuellement Alja Tomljanovic pour tenter d’offrir le titre aux Bleues (match à suivre sur beIN Sports). En cas de défaite pour la Française, tout se jouerait lors du double décisif, prévu ce dimanche aux alentours de 13h.


Photo à la Une : (@FedCup)


Apportez votre pierre à l’édifice en nous soutenant sur Tipeee !

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer