Handball

Coupe EHF : La soupe à la grimace pour les clubs français

Nice, Nantes et Besançon, les trois clubs français engagés au 3ème tour préliminaire de la coupe EHF ont perdu leur match aller. Et la tendance ne risque pas de s’inverser au retour. Analyse de ces déceptions.

Si Metz et le BBH s’éclatent en Ligue des champions et sont toujours invaincues dans cette compétition, ce n’est pas le cas de leur rivaux de Ligue Butagaz Energie. Ce week-end avait lieu les matchs aller du dernier tour préliminaire – avant d’intégrer la phase de poule – de la coupe EHF, la petite sœur de la Ligue des champions, et les clubs tricolores n’ont pas été à la hauteur.

L’OGC Nice laminé au Danemark

Ce samedi, l’OGC Nice était le premier club français a entrer en scène. C’était face aux redoutables Danoises de Copenhague, plutôt habituées à jouer la Ligue des champions. Dans un match où elles ont été dominées de bout en bout, les Niçoises n’ont jamais trouvé la solution. Les Azuréennes se sont inclinées au Danemark de neuf buts (32-23). Autant dire que la messe est dite pour les sudistes qui viennent de s’incliner pour la quatrième fois consécutive toutes compétitions confondues.

Nantes n’a pas vu le jour à domicile

Dans une situation un peu semblable aux Niçoises, les Nantaises ont accueillies ce dimanche un adversaire redoutable : les Hongroises de Siofok, tenantes du titre de cette coupe EHF. À Nantes, elles n’ont eu aucune difficulté à dépasser les coéquipières de Camille Ayglon-Saurina. Au final, ces dernières s’inclinent de huit buts (32-24). Un résultat très inquiétant alors que se profile un périlleux déplacement en terre Hongroise. Là aussi, Nantes semble déjà éliminé avant même le match retour.

Besançon peut y croire

Si l’ESBF a été défait par les Danoises d’Odense, elles auront l’avantage de les recevoir au match retour. De plus, les deux petits buts de retard peuvent être comblés si Besançon arrive à maintenir son niveau de dimanche en défense, avec seulement 25 buts encaissés. Cette défaite 25-23 semble donc encourageante et l’exploit est bien plus possible pour l’ESBM que pour les deux autres clubs français. Mais attention, Odense est aussi une équipe qui jouait la Ligue des champions la saison dernière, et son effectif est toujours aussi redoutable.

À noter que les matchs retours de cette coupe EHF auront lieu dans une semaine tout pile. En espérant que les clubs français soient prêts à réaliser des exploits !


Photo à la Une : (@OGC Nice)


Apportez votre pierre à l’édifice en nous soutenant sur Tipeee

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer