Athlétisme

Rénelle Lamote : « Je suis triste pour mon sport »

Peu après l’annonce du contrôle positif à l’EPO de la fondeuse Ophélie Claude-Boxberger, Rénelle Lamote a souhaité réagir. Entre colère et indignation, voici les mots de la spécialiste du 800m.

« C’est une journée triste. Je suis triste pour mon sport, j’ai l’impression d’avoir été trahie. Je ne connais pas cet athlétisme, ce monde-là. J’ai l’impression qu’il y a une mafia de l’athlétisme. Je ne comprends pas. J’étais à côté d’Ophélie Claude-Boxberger dans l’avion pour Doha et on avait échangé sur l’alimentation, j’étais à des années-lumière d’imaginer ça. Je tombe de haut, j’ai l’impression d’avoir été trahie. Je crois aux athlètes qui ont des progressions linéaires. On veut croire en notre sport et ne pas perdre espoir, ne pas douter mais cette année, ça fait trois coups durs. »


Photo à la Une : (@DR)

Timothée de Fraguier

Originaire de Bretagne, passionné de sport féminin depuis ses débuts, Timothée de Fraguier est depuis quelques semaines journaliste pour Le Sport au Féminin, en parallèle de ses études de journalisme à Nice.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer