HandballHandball : Championnat du monde 2019Handball : Equipe de France

Équipe de France : Qui pour épauler Amandine Leynaud dans les cages ?

Alors que Laura Glauser est absente du Mondial pour cause de blessure, la doublure d’Amandine Leynaud n’est pas encore toute trouvée. Cette place, à un poste clé, se jouera entre Catherine Gabriel et Roxanne Frank.

Laura Glauser blessée, Cléopâtre Darleux en congé maternité, l’équipe de France n’a plus qu’une seule gardienne expérimentée dans ses rangs. Il s’agit d’Amandine Leynaud. Une gardienne exceptionnelle, qui a remporté la saison dernière la Ligue des champions de l’EHF avec son club de Györ, tout en étant titulaire lors des récents sacres des Bleues à l’Euro et lors dernier Mondial. Une question se pose alors : Qui va bien pouvoir seconder l’indéboulonnable gardienne tricolore ? La place se jouera entre deux jeunes joueuses : Catherine Gabriel et Roxanne Frank.

Un parcours tumultueux avec les Bleues pour Catherine Gabriel

Catherine Gabriel évolue à Nantes depuis 2018, après un long passage du côté de Besançon. La joueuse de 25 ans figurait dans le groupe France lors des deux dernières grandes compétitions disputées par les « Battantes ». Problème, elle n’avait jamais figuré sur la moindre feuille de match, barrée par une concurrence féroce à un poste d’une si grande importance. Son histoire est donc très contrastée avec les Bleues, alors qu’elle avait été appelée pour la première fois en 2014. Son parcours avec l’équipe de France pourrait prendre un virage décisif si l’ancienne de l’ESBM est choisie comme doublure d’Amandine Leynaud lors de ces Mondiaux au Japon.

Roxanne Frank n’a rien à perdre

La Strasbourgeoise de 21 ans vit un conte de fées. En mars dernier, Roxanne Frank a fêté sa première sélection avec les coéquipières de Grâce Zaadi face à la Roumanie. En Ligue Butagaz Énergie, elle garde actuellement les cages de l’ES Besançon, une équipe en légère difficulté, mais qui peut compter sur cette gardienne de qualité. Cette dernière s’est montrée décisive lors de la victoire des Bleues mercredi face au Brésil en réalisant près de 60% d’arrêts (9/15). Une chose est à peu près sûre, Roxanne Franck devrait être amenée à s’intégrer durablement dans le groupe France dans les années à venir. Mais Olivier Krumbholz pourrait faire le pari de lui donner un rôle à jouer dès cette année sur les feuilles de matchs, lors de ce Mondial au Japon. Et lui permettre ainsi de gravir les échelons bien plus vite que prévu.


Photo à la Une : (@LFH)

Timothée de Fraguier

Originaire de Bretagne, passionné de sport féminin depuis ses débuts, Timothée de Fraguier est depuis quelques semaines journaliste pour Le Sport au Féminin, en parallèle de ses études de journalisme à Nice.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer