FootballFootball : D1 Arkema

D1 Arkema : 3 bonnes raisons de suivre Soyaux-Lyon à 14h45

Pour le dernier match de cette dixième journée de la D1 Arkema, Soyaux accueille le leader lyonnais. Un duel qui s’annonce intéressant à suivre. Voici trois bonnes raisons de suivre cette rencontre.

Lyon doit continuer de gagner

Si l’OL a battu le PSG à domicile la semaine dernière, rien n’est encore joué pour le titre en fin de saison. Le Paris Saint Germain est surtout revenu sur le leader lyonnais en s’imposant ce samedi du côté de Reims (3-1). Alors, les coéquipières de la meilleure buteuse de cette D1 Arkema, Ada Hegerberg, doivent absolument s’imposer à Soyaux pour reprendre trois points d’avance sur l’équipe d’Olivier Echouafni. Et montrer à nouveau qu’elles sont bien les patronnes de ce championnat.

Soyaux est une équipe surprenante

Actuellement dixième de ce championnat, l’équipe de Soyaux est étonnante. Cette dernière a été capable d’enchaîner trois matchs nuls contre Montpellier, Fleury 91 et Dijon, trois équipes au talent complètement différent. Le beau nul obtenu par les coéquipières de Siga Tandia face à Montpellier, une des grosses équipes de ce championnat, est à mettre en avant. Le club charentais devra donc prendre exemple sur ce match pour essayer de mettre à mal les volontés offensives du club lyonnais. Surtout que les Soljadiciennes n’ont toujours pas gagné à domicile, et auront à coeur d’offrir à leur public un premier succès de prestige cette saison.

Il y aura forcément des buts

Lors des sept dernières confrontations entre les deux clubs, quarante-trois buts ont été inscrits. Soit une moyenne de plus de six buts par match lorsque Lyon et Soyaux s’affrontent. Mais une statistique fait un peu tâche, l’ensemble de ces buts ont été marqués par l’OL. Il y a donc de grandes chances de voir du spectacle lors de cette rencontre de la dixième journée de D1 Arkema. Même si la gardienne de Soyaux pourrait passer une après-midi très difficile.


Photo à la Une : (@OL+ Féminin)

Timothée de Fraguier

Originaire de Bretagne, passionné de sport féminin depuis ses débuts, Timothée de Fraguier est depuis quelques semaines journaliste pour Le Sport au Féminin, en parallèle de ses études de journalisme à Nice.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer