HandballHandball : Championnat du monde 2019Handball : Equipe de France

Les jumelles Bonaventura, deux icônes françaises au sifflet

La paire d’arbitre tricolore composée de Julie et Charlotte Bonaventura sera présente au sifflet tout au long des Championnats du monde de handball. Une juste récompense pour deux des meilleures arbitres mondiales. Portrait de deux icônes du handball français.

En plus « des experts » et « des battantes », le handball français possède dans ses rangs des arbitres de grande qualité. Julie et Charlotte. C’est histoire de deux sœurs jumelles de la famille Bonaventura qui ont décidé de vivre leur vie côte à côt au plus près des handballeurs et handballeuses mondiales. Les deux marseillaises officient en tant qu’arbitres depuis 2003 dans le Championnat français. Une longévité de plus de seize ans qui ne semble pas prête de s’arrêter. En effet, les deux tricolores seront au sifflet durant le mondial de handball au Japon qui débute ce samedi.

Arbitres à la fois en Ligue Butagaz Energie chez les femmes mais aussi en Lidl Starligue du côté des hommes, les sœurs Bonaventura se sont créées une très bonne image depuis de nombreuses années. Bien qu’assez tatillonnes, les deux trentenaires sont souvent à la hauteur des événements. Après à peine un an d’adaptation au niveau du championnat tricolore, Julie et Charlotte passent très vite un cran. En 2004, les voilà au sifflet pour des rencontres de Ligue des champions féminine. Une progression fulgurante et rapide qui les mènera en 2009 à un niveau exceptionnel. Cette année-là, la paire d’arbitre tricolore est désignée pour arbitrer les Championnats du monde chez les filles pour la toute première fois.

Mais les deux sœurs sont dans une constante progression. Preuve en est, elles ont aussi été au sifflet de rencontres de l’Euro féminin en 2010 avant d’atteindre le graal en 2012 en arbitrant les Jeux Olympiques. Toujours en quête d’aller plus haut, cette paire de jumelle est respectée par tous au niveau mondial. Mieux encore, en 2017, elles deviennent les premières femmes à officialiser pour des Championnats du monde de handball masculin. Qui plus est en France. La preuve ainsi de toute l’admiration que porte les instances mondiales à ces deux marseillaises.

Deux femmes de 39 ans qui ont encore soif de compétitions. Ça tombe bien, Julie et Charlotte Bonaventura vont arbitrer des rencontres du Mondial au Japon. Les deux tricolores ont comme seul défaut…d’être françaises. Cela les a privé, lors du dernier Euro et du dernier mondial d’être au sifflet d’une demi-finale ou d’une finale. Mais c’était pour la bonne cause car l’équipe d’Allison Pineau partait triompher au niveau mondial. Comme quoi, le malheur des unes fait parfois le bonheur des autres. Mais à force d’arbitrer, il semble presque facile de trancher.


Photo à la Une : (@EquipesHand)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer