HandballHandball : Championnat du monde 2019

3 bonnes raisons de suivre le Mondial au Japon

Le Mondial au Japon débute ce samedi et douze matchs sont déjà au programme lors de cette première journée. Le Sport au Féminin vous donne trois bonnes raisons de suivre cette compétition.


L’équipe de France veut conserver son titre

Championnes du monde en 2017 en Allemagne, « Les Battantes » remettent leur titre en jeu dès ce samedi au Japon. Figurant dans une poule homogène, les coéquipières de Manon Houette espèrent bien évidemment passer ce premier tour sans encombre afin d’envisager sereinement le reste de la compétition. Si au tour principal, le niveau devrait s’élever, la France est candidate légitime pour le carré finale de ce Mondial. Olivier Krumbholz a d’ailleurs déclaré chez nos confrères de L’Equipe : « On aimerait bien aller en demi-finale, tout simplement, avec un beau parcours. Cela nous donnerait l’opportunité de faire une médaille. Et je le répète, si on va en demie, la richesse de notre effectif peut faire la différence. »


Des favoris mais aussi beaucoup d’outsiders

Si la Norvège, la Russie, les Pays-Bas et la France sont annoncés comme favoris de ce Mondial, de nombreuses sélections espèrent jouer les troubles fêtes. Les Suédoises sont toujours à prendre au sérieux à chaque début de compétition tandis que trois équipes du groupe C semblent en mesure de rejoindre le carré final. On parle bien sur ici de l’Espagne, de la Roumanie et du Monténégro. Attention également au Danemark qui pourrait être en embuscade. Quoi qu’il arrive, ce Championnat du monde s’annonce assez ouvert et une surprise n’est pas a écarter.


Des indications en vue des Jeux Olympiques

Si l’équipe de France est déjà qualifiée pour les Jeux, en raison de son statut de Championne d’Europe en titre, tout comme le Japon qui accueillera la compétition l’été prochain, les autres sélections voudront aussi accrocher un billet pour les Jeux Olympiques (Le Sénégal, la Chine et le Pérou sont aussi déjà qualifiés pour Tokyo 2020). De plus, ce Mondial sera une vraie indication sur le niveau de chaque sélection. Olivier Krumbholz a d’ailleurs évoqué le lien entre ce Mondial et les Jeux Olympiques : « Ce qui est sûr c’est que ce Mondial sera plein d’enseignements pour les JO, il faudra tirer profit de ce résultat : soit il est mauvais et ce sera une alerte forte en vue de la préparation des Jeux ; soit il est bon ou très bon et il va falloir l’utiliser avec intelligence et humilité. »


Photo à la Une : (@IHF)

Timothée de Fraguier

Originaire de Bretagne, passionné de sport féminin depuis ses débuts, Timothée de Fraguier est depuis quelques semaines journaliste pour Le Sport au Féminin, en parallèle de ses études de journalisme à Nice.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer