Athlétisme

Dopage : Nouveau rebondissement dans l’affaire Ophélie Claude-Boxberger

A l’issue de sa garde à vue qui s’est terminée ce vendredi matin, l’athlète tricolore pourrait être innocentée dans l’affaire de dopage dont elle fait l’objet. Un membre de son entourage lui aurait injecté un produit à son insu.

C’est un scénario digne des thriller dramatique à succès. L’affaire Ophélie Claude-Boxberger prend encore une nouvelle tournure. Accusée de dopage à l’EPO lors d’un contrôle le 18 septembre dernier dans le Montbéliard, la coureuse de demi-fond pourrait finalement être innocentée d’après les derniers éléments de l’enquête.

Ce vendredi matin, à l’issue de 48 heures de garde à vue, l’athlète tricolore a été mis hors de cause par les enquêteurs de l’OCLAESP (Office de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique). Un nouveau protagoniste, Alain Flaccus, membre du staff d’Ophélie Claude-Boxberger, aurait avoué avoir injecté le produit dopant à l’insu de la principale intéressée.

Entraineur de l’athlète il y quelques années, Flaccus avait été interdit de stade après une plainte déposée par Claude-Boxberger pour harcèlement sexuel, plainte finalement retirée dans la foulée. Ecarté par la fédération d’athlétisme et par les dirigeants du club de Sochaux-Montbéliard, ce personnage est finalement revenu dans la vie de la coureuse à l’été 2018.

Compagnon de la mère d’Ophélie Claude-Boxberger, Alain Flaccus a réintégré le staff de l’athlète. Il était notamment chargé de s’occuper de la préparation, des massages ou de la réalisation de ses repas. Et c’est à cette occasion qu’il aurait, après s’être procuré de l’EPO, injecté le produit dopant à l’insu de la Française, qui s’était alors assoupli lors d’une séance de massage.

La version avancée par Flaccus va être étudiée par les enquêteurs mais ce nouveau rebondissement pourrait permettre à Claude-Boxberger d’être blanchie dans cette affaire. Il faudra encore prouver sa totale innocence.


Photo à la Une : (@DR)

Léo Labica

Léo Labica, fondateur du site aux côtés de Romain Boisaubert et Marvin Mathieu. Passionné de sport depuis ma tendre enfance, je nourris une grande appétence pour le sport féminin depuis une dizaine d'année. Le foot, le basket, le cyclisme ou le tennis.. autant de discipline qui me font rêver. Passé par les rédactions de Vélo101 ou de Sport 365, j'ai pu vivre au plus près les évènements sportifs. C'est désormais sur le sport féminin que je me concentre à maintenant vingt-quatre ans en créant "Le Sport au Féminin". Plus qu'une passion, un devoir !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer