FootballFootball : Championnats étrangers

Primera Iberdrola : Le Real Madrid doit enchaîner

Le CD Tacon s’est enfin imposé la semaine dernière en Primera Iberdrola après plus de deux mois sans succès. Mais avec seulement un point d’avance sur la zone rouge, les Madrilènes se doivent d’enchaîner pour se donner de l’air. Le déplacement ce dimanche sur la pelouse de l’UDG Tenerife revêt d’une importance capitale.

Pour sa première saison dans l’élite du football féminin espagnol, le CD Tacon connaît un apprentissage plutôt compliqué. Après dix journées, le club madrilène ne s’est imposé que deux fois, pour deux matchs nul et cinq défaites. Il faut dire que la Primera Iberdrola ne cesse de progresser d’années en années, le championnat est de plus en plus homogène et les équipes toujours plus redoutables.

Mais voilà, les dirigeants du club de la capitale, qui sera officiellement renommé le Real Madrid la saison prochaine, ont fait le nécessaire pour permettre au CD Tacon de d’abord se maintenir, avant de s’installer durablement dans l’élite et de gravir les échelons. Kosovare Asslani, Sofia Jakobsson, Thaisa Moreno ont rallié les rangs des Merengue à l’intersaison, et ce recrutement XXL ne porte pas encore tout à fait ses fruits.

Sur les trois prochaines journées, les filles de David Aznar croiseront le fer avec des formations de leur calibre. L’UDG Tenerife ce samedi, l’Espanyol Barcelone puis le Rayo Vallecano, avant de terminer l’année avec un derby qui s’annonce explosif face à l’Atletico Madrid le 22 décembre prochain. L’objectif pour les Madrilènes sera d’accumuler le plus de points possible avant l’intersaison, pour s’éviter une deuxième partie de championnat sous pression, et passer des fêtes de fin d’année avec l’esprit tranquille. Premiers éléments de réponse ce dimanche à 13h.


Photo à la Une : (@CDTacon)

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer