HandballHandball : Championnat du monde 2019

Alexandra Lacrabère : « Il faut qu’on se bouge le cul »

Alors que les Bleues ont concédé le nul face au Brésil dimanche, au lendemain d’une défaite inaugurale face à la Corée du Sud, l’arrière droite de l’équipe de France, Alexandra Lacrabère, a montré sa frustration, alors que les « Battantes » affrontent l’Australie ce mardi (11h) avec l’ambition de survivre dans ce Mondial.

« Déjà, là, il faut se remettre en confiance, vraiment discuter entre nous pour qu’on retrouve le déclic qu’on a eu ces dernières années à dérouler notre jeu, à être sûres. Le dernier quart d’heure qu’on fait là, c’est comme des benjamines qui jouent. On se fait dessus, ça, c’est pas possible. Il faut qu’on soit sûres de nos forces. Il faut arrêter de se chercher des excuses. J’ai l’impression qu’on joue la peur au ventre. Pourquoi, je ne sais pas, car on n’a rien à perdre, on a juste à se faire plaisir sur un Mondial. On a une belle équipe mais ça ne sert à rien de le dire, il faut le montrer sur le terrain. Je garde confiance. Mais il faut qu’on se bouge le cul. »


Photo à la Une : (@DR)

Romain Boisaubert

Romain est l'un des fondateurs du site, directeur de la rédaction et de la publication. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer