Divers

La Russie exclue des Jeux Olympiques par l’Agence mondiale antidopage

L’Agence mondiale antidopage a annoncé suspendre la Russie des prochains Jeux Olympiques de Tokyo 2020 et de Pékin 2022.

Le verdict est tombé. Le drapeau russe ne flottera pas dans le ciel de Tokyo. Ni-même dans celui de Pékin. Ce lundi, l’Agence mondiale antidopage (AMA) a officialisé sa décision de suspendre des Jeux Olympiques 2020 et 2022 la délégation russe et donc de surcroît, l’ensemble de ses athlètes féminines. Une décision qui fait suite aux récidives de la Russie en matière de triche et de falsification des données de contrôles.

« La liste complète des recommandations (de sanctions du Comité de révision de la conformité) a été approuvée à l’unanimité » a déclaré devant les médias un porte-parole de l’AMA. Ces recommandations prévoyaient notamment l’exclusion du drapeau russe des Jeux Olympiques et de tout championnat du monde pendant quatre ans, avec la possible présence de sportifs russes sous drapeau « neutre ».

Plus d’informations à suivre…


Photo à la Une : (@DR)

Romain Boisaubert

Romain est le fondateur du média Le Sport au Féminin, directeur de la publication, de la rédaction et du développement. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier. Romain collabore également pour le Racing Club de Grasse, dont il est le responsable de la communication, et pour Monaco Tribune, où il est en charge des sports.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer