Divers

Voile : Le duo Camille Lecointre/Aloïse Retornaz sacré marin de l’année

Qualifié pour les prochains Jeux Olympiques de Tokyo 2020, le duo associé en 470 (dériveur double) et composé de Camille Lecointre et Aloïse Retornaz a été désigné « Marin de l’année 2019 ». Une belle récompense pour un tandem qui a su se rendre incontournable sur la scène internationale de la voile olympique.

« C’est un truc de dingue. Car c’est toujours difficile d’expliquer ce que l’on vit sur nos bateaux, les dériveurs, et d’être là avec des grands marins, c’est super », confie Camille Lecointre, médaillée de bronze lors des Jeux Olympiques de Rio 2016. « C’est une grande reconnaissance, et un coup de projecteur sur notre discipline qui n’est pas trop médiatisée. Ce prix donne envie d’aller chercher l’or à Tokyo » affirme de son côté Aloïse Retornaz, absente à Rio il y a quatre ans mais qui a cette année remporté les Championnats d’Europe et décroché une médaille de bronze aux Mondiaux d’Enoshima (Japon) aux côtés de son binôme.

Toutes les deux qualifiées pour les JO de Tokyo l’été prochain, Lecointre et Retornaz ont succédé à Charles Caudrelier, vainqueur de ce trophée l’an dernier. Un prix créé en 2001 et décerné pour la première fois cette année à un duo 100 % féminin.


Photo à la Une : (@DR)

Romain Boisaubert

Romain est le fondateur du média Le Sport au Féminin, directeur de la publication, de la rédaction et du développement. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier. Romain collabore également pour le Racing Club de Grasse, dont il est le responsable de la communication, et pour Monaco Tribune, où il est en charge des sports.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer