BasketBasket : LFB

LFB : 3 choses à savoir sur… Sarah Michel (Tango Bourges)

Actuellement en tête au classement des interceptions de la LFB, avec une moyenne de 2,88 et un record à 6, l’arrière internationale française du Tango Bourges, Sarah Michel (30 ans), est une travailleuse de l’ombre, omniprésente sur le terrain. Un élément incontournable du dispositif tactique du club le plus titré du basket français féminin.

Une défenseuse hors-pair

Omniprésente sur le parquet, capable d’intercepter le ballon dans toutes les positions, Sarah Michel ne manque jamais une occasion de défendre sa moitié de terrain. Lors de la dernière rencontre de championnat face à Landerneau, l’arrière du Tango Bourges a rendu une copie presque parfaite avec 18 points (7/11 aux tirs dont 3/4 à trois-points), 5 passes décisives, 5 interceptions, 4 rebonds et 1 contre. Touchée au genou en fin de saison dernière et absente de l’Eurobasket avec l’équipe de France, Sarah Michel commence à retrouver ses marques et semble complètement relancée depuis cette blessure.

Un talent inné et précoce

15 ans et 9 mois. C’est l’âge qu’avait Sarah Michel lors de son tout premier match de LFB. Sous la direction de Laurent Buffard, celle qui vient de signer en faveur de l’Union Sportive Valenciennes Olympic dispute ses premières minutes dans le championnat de France, au sortir de sa dernière saison minime. Internationale française juniore et des moins de vingt-et-un ans, la native de Ris-Orangis est l’une des joueuses les plus prometteuse de sa génération. Elle est d’ailleurs encore à ce jour l’une des meilleurs espoirs à ne pas avoir connu l’INSEP. Une véritable exception.

Un palmarès impressionnant

Double médaillée d’argent lors des Championnats d’Europe 2015 et 2017 avec l’équipe de France, quatrième lors des Jeux Olympiques de Rio 2016 avec les Bleues, championne de France en 2015/2016 avec Montpellier et avec Bourges en 2017/2018, vainqueur de la Coupe de France en 2016, 2017 et 2019, Sarah Michel a tout gagné ou presque, durant sa carrière. Finaliste de l’Eurocoupe en 2011 avec Arras et quart de finaliste de l’Euroligue avec le Tango Bourges en 2017/2018, l’arrière tricolore a également brillé sur la scène européenne. Des titres qui viennent récompenser le travail d’une joueuse sous-côtée, mais terriblement précieuse dans toutes les équipes qu’elle a côtoyé.


Photo à la Une : (@DR)

Romain Boisaubert

Romain est le fondateur du média Le Sport au Féminin, directeur de la publication, de la rédaction et du développement. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier. Romain collabore également pour le Racing Club de Grasse, dont il est le responsable de la communication, et pour Monaco Tribune, où il est en charge des sports.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer