Football

Nous avons lu… Mon étoile, de Wendie Renard

De par son palmarès, son expérience, sa notoriété, Wendie Renard est probablement la plus grande joueuse française actuelle. Et malgré cela, on connaît assez peu sa vie et son parcours. Heureusement, avec à son autobiographie qui vient de paraître aux éditions Talent Sport, la capitaine de l’Olympique Lyonnais remédie à cela. Grâce à un récit précis et documenté, accompagné de témoignages de ce qui la connaissent le mieux, elle se livre comme elle ne l’a jamais fait.

Son histoire avec Lyon

Wendie Renard est née en Martinique, une île où elle a passé son enfance et joué ses premiers matchs de football. Très attachée à ces villages où elle retourne dès qu’elle peut, elle a pourtant noué une relation également très forte avec la ville de Lyon. Une ville qu’elle ne connaissait pas avant d’y arriver seule en train, encore adolescente. Elle venait alors d’apprendre qu’elle n’était pas reçue à Clairefontaine et Jocelyn Germé (conseiller technique de Martinique) parvient à lui décrocher un essai du côté de l’Olympique Lyonnais. Elle découvre alors une ville qu’elle ne quittera plus. Tout au long de son récit, on sent un attachement très fort à la capitale rhodanienne, où elle a grandi en tant que femme mais où elle est surtout devenue l’une des meilleures footballeuses du monde.

À deux reprises, elle a failli la quitter mais celle qui croit aux signes du destin, est finalement restée. Et il est passionnant de lire qu’à chaque fois, cela s’est joué à d’infimes détails. L’histoire de Wendie Renard aurait pu s’écrire bien ailleurs et pourtant c’est à l’OL qu’elle a choisi de continuer à s’épanouir. Et cette relation particulière avec la ville et son club, c’est peut-être Jean-Michel Aulas, qui la résume le mieux dans le livre : « Malgré ses origines antillaises, elle incarne Lyon […]. Mon idée c’est qu’elle ait un parcours comme Paolo Maldini au Milan et c’est possible car son histoire s’écrit au-delà du foot. Je le ressens profondément, c’est quelqu’un de vraiment bien ».

Une immersion au cœur de l’Equipe de France

C’est un lien très puissant qui unit Wendie Renard à l’Equipe de France. Elle a d’ailleurs conservé précieusement son premier maillot porté en équipe jeune. Représenter son pays est une fierté qu’elle met largement en avant dans son livre. Et pourtant, tout n’a pas toujours été simple. Si sa trajectoire avec l’Olympique Lyonnais va crescendo, son parcours avec les Bleues est plus chaotique. Repérée par les dirigeants nationaux dès son arrivée à l’OL, elle a longtemps été présentée comme une future star de l’équipe (ce qu’elle est d’ailleurs devenue), a gravi les différents échelons jusqu’à porter le brassard de capitaine d’une équipe qu’elle a accompagnée dans les plus grandes compétitions internationales, jusqu’aux Jeux Olympiques – le rêve de tous sportifs.

Pourtant, à l’arrivée de Corinne Diacre à la tête de l’équipe, le monde de Wendie Renard s’effondre. Elle se voit d’abord dépossédée du brassard de capitaine et même attaquée sur son niveau jugé insuffisant par la sélectionneuse tricolore. Puis au fil des mois, la relation des deux femmes se tend. Corinne Diacre allant même jusqu’à tancer publiquement sa joueuse dans les médias pendant le dernier Mondial – notamment après son but contre son camp lors du deuxième match de poule. Wendie Renard a très mal vécu ce manque de considération. Elle, qui a toujours respecté ce maillot et ses valeurs mais également le staff et ses coéquipières, semble avoir vraiment souffert pendant le dernier mondial à domicile, qui pourtant aurait pu devenir l’un des plus beaux moments de sa carrière.

Malgré tous ces épisodes malheureux, le livre comporte également de nombreux jolis souvenirs avec les Bleues. Mention spéciale aux premières pages où l’on suit Wendie Renard pendant les quelques heures précédant l’ouverture de la Coupe du monde. Une immersion inédite qui ravira tous les curieux des dessous du football.

Un mental à toute épreuve

Si Wendie Renard semble posséder un mental à toute épreuve, c’est que depuis toujours, elle a su se relever des afflictions les plus profondes. Dans son récit, elle se livre à ce sujet comme jamais. Notamment sur la maladie et la disparition de son papa, alors qu’elle n’était encore qu’une petite fille. Très proche de celui-ci, elle raconte tous les moments délicieux qu’elle a passés avec lui avant de le voir s’affaiblir. Pourtant, elle ne conserve de ses souvenirs que la force qu’il a su lui transmettre. Et toute sa vie, elle sera guidée par les dernières paroles échangées dans sa chambre d’hôpital. Wendie Renard n’avait beau être âgée que de quelques années quand ce drame est survenu dans sa vie, elle a pourtant su se relever et se fixer l’objectif d’aller toujours plus haut. Elle le résume d’ailleurs très bien : « Tout le monde perd quelqu’un un jour ou l’autre, ensuite, il s’agit de choisir de quelle manière on va réagir. Soit on sombre, soit on relève la tête, on avance et on se bat ».

Mon étoile est un très beau livre qu’il faut lire pour comprendre qui est vraiment la capitaine de l’Olympique Lyonnais. Ce récit n’est pas un habituel témoignage de sportif qui raconte les faits majeurs de sa carrière. Ici, Wendie Renard se met à nue comme elle ne l’a jamais fait. Et tous les différents témoignages de ses proches donnent encore plus de profondeur à sa personnalité et son style. Qu’on soit passionné de football ou non, ce livre est une réelle leçon de vie et de résilience. À se procurer rapidement !

  • Mon étoile de Wendie Renard (écrit en collaboration avec Syanie Dalmat et Yohann Hautbois)
  • Editions Talent Sport
  • 320 pages
  • 19, 90€

Photo à la Une : (@DR)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer