Ski-Glace

Julia Simon : « Il n’y en a pas une à son niveau et ça fait mal »

L’équipe de France a terminé à la septième place du relais d’Hochfilzen qui avait lieu ce samedi matin. Une déception pour des Bleues qui ont fini loin dans une course remportée par la Norvège devant la Russie et la Suisse. A l’issue de ce relais, Julia Simon s’est confiée à La Chaine L’Equipe. Morceaux choisis.

« Sur le dernier tir, la Suisse (troisième) était encore sur le tapis mais je ne savais pas où elle en était. Je me suis dit « Fais les tirs que tu sais faire et engage ». Je fais deux pioches, c’est mauvais. Un plein m’aurait fait mieux ressortir, mais je n’ai rien à regretter. Je suis partie pied au plancher dès le début et je n’avais plus rien dans le dernier tour. Je ne sais pas si j’aurais pu me battre pour le podium. Je suis un petit peu déçue parce qu’il y avait une petite ouverture. Mais après, le job n’a pas été fait avant, je ne pouvais pas non plus révolutionner la course.

On ne mérite pas d’être sur le podium avec 1 tour de pénalité et 14 pioches. On ne demande pas de tirer à dix sur dix et d’être des avions de chasse sur les skis, mais juste d’être à notre niveau. Je pense que là, il n’y en a pas une à son niveau et ça fait mal. La saison n’est pas finie, on va prendre le taureau par les cornes et on sera là au prochain relais. »


Photo à la Une : (@FFS)

Timothée de Fraguier

Passionné de sport féminin depuis ses débuts dans le journalisme, Timothée de Fraguier a décidé de rejoindre l'équipe du Sport Au Féminin en septembre 2019. Aujourd'hui rédacteur pour notre site internet, il apprécie la mise en avant des résultats sportifs féminins.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer