HandballHandball : Championnat du monde 2019

Les soeurs Bonaventura s’expliquent : « Au moment de la prise de décision, nous avons zéro doute »

Leur coup de sifflet à six secondes du terme de la finale du Mondial pour une faute d’Ainhoa Hernandez Sarrador a fait le tour des réseaux sociaux depuis dimanche. L’Espagnole a été exclue et les arbitres françaises ont donné le penalty victorieux aux Hollandaises qui se sont ensuite imposées 30-29. Les sœurs Bonaventura ont souhaité s’exprimer par rapport à cette décision. Extraits.

« Notre rôle est d’appliquer le règlement. Au moment de la prise de décision, nous avons zéro doute. J’étais positionnée juste à côté de l’action (Julie) et j’avais le meilleur point de vue. Au moment du contre, la balle n’avait pas entièrement franchi la surface de but. Cela s’est déroulé dans les 30 dernières secondes, donc cela a entraîné un carton rouge et un jet de 7m. Les arbitres de réserve, positionnés dans l’axe, ont aussi vu la même chose. Ils nous l’ont confirmé après le match. À ce moment de la partie, il faut avoir suffisamment de fraîcheur mentale pour analyser la situation et décider sereinement. Cela interpelle peut-être mais il n’y avait pas de recours à la vidéo sur ce Mondial. la décision était logique et n’a pas justifié de déclaration officielle de l’IHF. L’Espagnol Roman Gallego, responsable des arbitres à l’IHF, l’a expliqué dans une interview dès dimanche soir.

>> A LIRE AUSSI : Les Pays-Bas sont sur le toit du monde !

Sur ce championnat du monde, avant la finale, il n’y avait eu aucune situation dans les 30 dernières secondes, cela prouve que la vie d’arbitre n’est pas un long fleure tranquille. Cela fait parler les gens et cela démontre, si c’était encore nécessaire, que l’arbitrage n’est pas simple. Il faut connaître les règles dans toute leur finesse. Regardez beIN le mercredi ne suffit pas pour devenir expert, que ce soit joueur, entraîneur ou arbitre. »


Photo à la Une : (@FFHB)

Timothée de Fraguier

Passionné de sport féminin depuis ses débuts dans le journalisme, Timothée de Fraguier a décidé de rejoindre l'équipe du Sport Au Féminin en septembre 2019. Aujourd'hui rédacteur pour notre site internet, il apprécie la mise en avant des résultats sportifs féminins.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer