FootballFootball : Division 2

D2 : L’ASSE et Issy Foot Féminin en route vers la D1 Arkema ?

Après la première moitié de saison de la seconde division française, les clubs d’Issy Les Moulineaux et de l’AS Saint Etienne sont en têtes de leur poule. Avec tous les deux vingt-neuf points au compteur, ils sont en course pour monter en D1 Arkema en mai prochain.


Poule A : Issy Foot Féminin large leader, Bergerac Périgord au fond du trou

Dans ce groupe A de la D2 féminine, une équipe fait cavalier seul. Il s’agit du club d’Issy Foot Féminin qui a déjà remporté neuf victoires et concédé deux matchs nuls en onze rencontres. Invaincue dans ce championnat, l’équipe de la banlieue parisienne semble en route vers la D1 Arkema. Un retour en première division semble donc possible pour Issy Les Moulineaux, absent de l’élite tricolore depuis la saison 2014-2015.

A huit points derrière les chouettes d’Issy, on retrouve Rodez Aveyron, le FC Nantes, le Stade Brestois 29 et le Montauban FC. Quatre équipes qui se tiennent en trois petits points mais qui semblent déjà loin du leader de cette poule A. Parmi ces équipes qui luttent pour la deuxième place, les Rodéziennes (1-1) et les Nantaises (0-0) ont réussi à tenir tête au club parisien. Un moindre mal pour des clubs qui semblent se battre uniquement pour être second et attendre la saison prochaine pour essayer de rejoindre l’élite. A moins que le leader flanche car une surprise n’est jamais à exclure dans un championnat qui reste très serré.

L’équipe de Saint Malo compte cinq victoires, un nul et quatre défaites en onze journées

Dans le ventre mou de cette seconde division du Championnat de France, on retrouve à la septième place l’US Saint Malo, juste devant le VGA Saint Maur, et l’ESOF La Roche Sur Yon sachant que ces trois équipes possèdent seize points. Un bilan assez mitigé pour des clubs qui visent surtout le maintien en fin de saison pour ne pas sombrer en Régional 1. L’US Orléans Loiret se trouve à cinq points de ces équipes mais les Orléanaises semblent en mesure de tenir têtes aux trois moins bonnes équipes de cette poule A pour éviter de descendre (les trois derniers du championnats de D2 en fin de saison seront relégués en Régional 1).

Aux trois dernières places, on retrouve l’ASPTT Albi et le Toulouse FC avec tous les deux cinq points. Avec une victoire, deux nuls, et sept défaites, les voisins sudistes sont en grand danger. La situation de Bergerac Périgord est encore plus inquiétante puisque le club de la banlieue bordelaise ne compte aucun point en seconde division. Un bilan très inquiétant à la mi-saison surtout que les joueuses de Bergerac ont déjà encaissé quarante-quatre buts.


Poule B : L’ASSE, le Havre et Yzeure Allier aux coudes à coudes

Dans cette poule B, l’ASSE mène les débats depuis plusieurs journées. L’équipe stéphanoise est leader de ce groupe avec vingt-neuf points pris en onze matchs. Mais la lutte pour l’accession dans l’élite en fin de saison s’annonce encore très ouverte car Le Havre (27 points) et Yzeure Allier (25) talonnent les Vertes. Le suite du championnat s’annonce donc passionnante.

Derrière le trio de tête, on retrouve l’AS Nancy Lorrain et le LOSC qui ont tous les deux vingt et un point. A huit points de l’AS Saint Etienne. Une première partie bien négociée par ces deux clubs qui semblent encore capables de jouer les troubles fêtes dans cette poule B.

L’équipe du LOSC est actuellement cinquième de la poule B de la deuxième division

A la sixième place, le FC Vendenheim compte douze points. Soit neuf de moins que les deux clubs évoqués ci-dessous. La preuve qu’il y a une vraie différence de niveau entre les cinq premiers et les autres dans cette deuxième poule de la seconde division. Encore plus quand on sait que l’Arras FCF, le GF 38 et et Thonon Evian FC comptent onze points. Un bilan à la mi-saison juste suffisant pour avoir une petite marge (trois points) sur le dixième et premier relégable de ce championnat.

La première équipe relégable est celle de l’OGC Nice. Avec huit points, les Niçoises peuvent toujours croire au maintien mais elles ne devront pas laisser passer trop d’occasions surtout lors des affrontements directs entre les six moins bonnes équipes de cette poule. Derrière l’OGC Nice, on retrouve le club d’Amiens SC et celui du Saint-Denis RC avec respectivement sept et un point. Un véritable trou sépare le dernier cité des autres clubs qui lutteront pour se sauver. Mais rien n’est jamais impossible dans le football alors il faudra y croire jusqu’au bout pour une équipe qui a déjà encaissée trente-six buts depuis la première journée.


Photo à la Une : (@ASSE)

Timothée de Fraguier

Originaire de Bretagne, passionné de sport féminin depuis ses débuts, Timothée de Fraguier est depuis quelques semaines journaliste pour Le Sport au Féminin, en parallèle de ses études de journalisme à Nice.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer