FootballFootball : D1 Arkema

5 choses à savoir sur… Camille Catala (Paris FC)

Véritable rayon de soleil dans le ciel maussade du Paris FC cette saison, Camille Catala (28 ans) s’affirme comme l’une des meilleures buteuses du championnat (5 buts). Un retour qui ne passe pas inaperçu et qui pourrait conduire le Paris FC à relever la tête après la trêve.

Petite-fille de pasteur

Née le 6 mai 1991 à Montpellier, Camille Catala est la petite-fille de Marcel Manoël, célèbre pasteur de l’Église réformée de France, dont il a été le président du conseil national de 2001 à 2010. En 2009, ce dernier est désigné Chevalier de l’Ordre national du Mérite, avant d’être décoré de la Légion d’honneur, plus haute distinction française, en 2013.

Demi-finaliste de l’UEFA Women’s Champions League

À l’été 2012, après quatre saisons pleines du côté de l’AS Saint-Étienne, Camille Catala rejoint le FCF Juvisy Essonne (aujourd’hui Paris FC). Un club avec lequel l’attaquante va découvrir l’UEFA Women’s Champions League. En 2013, elle inscrit même un doublé dans la plus prestigieuse des compétitions européennes, lors du quart de finale retour contre le Göteborg FC. Une réalisation qui permet à Juvisy de rallier les demi-finales de la Ligue des champions, avant de chuter face à l’Olympique Lyonnais, dans un duel 100% français.

Buteuse lors des Jeux Olympiques

Lors des Jeux Olympiques de Londres 2012, Camille Catala participe à son premier tournoi majeur avec l’équipe de France. En phase de groupe, contre la Corée du Nord, l’attaquante inscrit son seul but de la compétition, mais termine au pied du podium, après la défaite des Bleues (0-1) face au Canada lors du match pour la médaille de bronze.

Internationale française

Toujours présente dans les différentes catégories d’âge en équipe de France (U17, U19, U20), la Montpelliéraine débute avec les Bleues le 26 octobre 2011, face à l’Israël, où elle remplace Eugénie Le Sommer. Camille Catala inscrit son premier but avec l’équipe de France le 4 juillet 2012 face à la Roumanie (6-0). Par la suite ignorée par le sélectionneur de l’époque, Philippe Bergeroo, l’attaquante du Paris FC fait son retour chez les Bleues grâce à Olivier Echouafni, le 21 octobre 2016, face à l’Angleterre, après trois ans à écumer les pelouses avec l’équipe de France B. À ce jour, elle compte 31 sélections pour 3 buts avec la sélection nationale.

Un retour au premier plan

En 2018, l’ailière internationale a subit une opération chirurgicale qui l’a éloigné des terrains pendant de longs mois, suite à une blessure à un genou. Mais cette saison, Camille Catala semble renaître de ses cendres. « Je sors de deux opérations successives des genoux. Cela faisait longtemps que je n’avais pas enchaîné les matchs, explique-t-elle. Je fais tout pour continuer à performer. Quand on est blessé, on se remet souvent en questions. J’ai beaucoup douté, je me demandais ce que me réserverait l’avenir. Mais le club m’a toujours fait confiance. Ce soutien a été très précieux pour moi. » Déjà auteure de cinq buts cette saison en D1 Arkema, dont quatre lors de ses sept premières titularisations, Camille Catala est déterminée à revenir au premier plan. Pour goûter à nouveau à l’équipe de France ?


Photo à la Une : (@Nelson Fatagraf)

Romain Boisaubert

Romain est le fondateur du média Le Sport au Féminin, directeur de la publication, de la rédaction et du développement. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier. Romain collabore également pour le Racing Club de Grasse, dont il est le responsable de la communication, et pour Monaco Tribune, où il est en charge des sports.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer