Cyclisme

Pauline Ferrand-Prévot met un terme à sa carrière sur route

Championne du Monde de VTT Cross-Country en 2019, PFP va se consacrer exclusivement au VTT à partir de 2020. La Rémoise l’a officialisé dans la presse.

Il fallait s’y attendre. Pauline Ferrand-Prévot raccroche son dossard sur route. La tricolore de 28 ans s’est longuement exprimée auprès de Vélonews pour expliquer son choix.

Une décision qui semblait inévitable pour celle qui vise une médaille d’or aux Jeux Olympiques de Tokyo l’année prochaine. En 2019, elle n’a participé qu’aux championnats de France sur l’asphalte. Elle préfère désormais se focaliser sur la saison de VTT qui arrive. « J’ai décidé de dire au revoir au cyclisme sur route à plein temps. Je ne dis pas que je ne le ferai plus jamais, mais je peux dire que c’est la discipline que je préfère le moins » a expliqué la championne du Monde sur route en 2014.

Vainqueur du titre mondial VTT en août dernier à Mont Saint-Anne (Canada), PFP a renoué avec le succès après des années de galère. Cette précieuse victoire a dû peser dans la balance au moment de faire son choix. « Je me suis sentie très émue. J’étais vraiment heureuse de gagner là-bas et de redevenir championne du monde. Mais ce que j’ai le plus aimé, c’est que je me suis sentie physiquement et mentalement toute seule. »

La préparation des Jeux en ligne de mire, Pauline Ferrand-Prévot va se concentrer exclusivement au VTT, avec l’espoir de remporter une breloque olympique à Tokyo. « Avec les Jeux qui arrivent, ça va être une année spéciale. Je veux juste reproduire la saison que j’ai eu en 2019 : le championnat du monde et les Jeux. Je sais que je ne le regretterai pas si je peux donner le meilleur de moi-même ces jours-là. Je ne peux pas nier que je pense à une médaille olympique, car c’est la seule qui me manque. Après Londres et Rio, je sais que c’est une course très spéciale. »


Photo à la Une : (@Veloderoute.com)

Léo Labica

Léo Labica, fondateur du site aux côtés de Romain Boisaubert et Marvin Mathieu. Passionné de sport depuis ma tendre enfance, je nourris une grande appétence pour le sport féminin depuis une dizaine d'année. Le foot, le basket, le cyclisme ou le tennis.. autant de discipline qui me font rêver. Passé par les rédactions de Vélo101 ou de Sport 365, j'ai pu vivre au plus près les évènements sportifs. C'est désormais sur le sport féminin que je me concentre à maintenant vingt-quatre ans en créant "Le Sport au Féminin". Plus qu'une passion, un devoir !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer