FootballFootball : Equipe de France

Amandine Henry : « Cela va rester un regret toute ma vie »

Éliminée par les Etats-Unis en quarts de finale de la dernière Coupe du monde avec l’équipe de France, Amandine Henry évoque ce souvenir qui reste douloureux pour elle. La capitaine des Bleues rend aussi un bel hommage à Mégan Rapinoe. Morceaux choisis.

« Le gros souvenir, c’est le premier match au Parc des Princes avec un stade rempli, la Marseillaise, l’engouement populaire. Mais il n’y a pas eu que les matchs pendant la période de la Coupe du monde, cela a été spécial pour nous pendant les mois qui ont précédé. Pendant la préparation, on nous en a tellement parlé que c’était une saison calée pour amener à la Coupe du monde. Au-delà de perdre contre les Etats-Unis, c’est le fait d’être éliminé dans son pays… ça c’est dur parce que pendant deux ans tu te prépares à ça, tout le monde t’en parle. Et tu sais qu’une Coupe du monde dans ton pays, cela arrive tous les 50 ans… Cela va rester un regret toute ma vie. »

« (Megan Rapinoe) je suis admirative de ce qu’elle fait. Elle a une grande aura au niveau politique, ce que je serais incapable de faire. A mon niveau, j’essaie d’être le plus bel exemple pour les futures générations, de profiter de la notoriété que l’on a obtenue pour m’engager dans des associations caritatives, de promouvoir le sport pour tous, le football mais pas seulement autour de la femme. Rapinoe, je suis admirative car c’est une « femme » quoi. »


Photo à la Une : (@FWWC)

Timothée de Fraguier

Originaire de Bretagne, passionné de sport féminin depuis ses débuts, Timothée de Fraguier est depuis quelques semaines journaliste pour Le Sport au Féminin, en parallèle de ses études de journalisme à Nice.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer