Divers

Anaïs Vanel a décidé de « tout quitter » pour le surf

Alors qu’elle travaillait dans une maison d’édition à Paris, Anaïs Vanel a décidé un jour de tout quitter pour partir surfer quotidiennement dans les Landes. Elle vient de faire de son histoire un roman intitulé « tout quitter ». La néo écrivaine évoque son ouvrage. Extraits.

« Un jour, j’ai acheté un Berlingo. J’ai mis quelques cartons dans le coffre et je suis partie. J’ai pris la route comme ça. Après ma journée de boulot, comme on part en week-end. J’ai avalé les kilomètres, en écoutant King of the Road, de Roger Miller. Et enfin. Les pins. Les dunes. Les embruns. L’appartement. J’ai éventré les cartons. Trouvé mon maillot de bain. Et je suis allée me jeter dans les vagues. C’est l’histoire d’une nouvelle vie consacrée à la passion du surf. Ce sont des instantanés, des petits fragments d’émotion retrouvés, perdus de vue. J’avais en apparence une belle carrière, une belle vie parisienne mais j’éprouvais un beau vide, un manque de sens dans ma vie. »  

Vendu 18 euros

Photo à la Une : (@TwitterAnaisVanel)

Timothée de Fraguier

Originaire de Bretagne, passionné de sport féminin depuis ses débuts, Timothée de Fraguier est depuis quelques semaines journaliste pour Le Sport au Féminin, en parallèle de ses études de journalisme à Nice.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer