FootballFootball : Championnats étrangers

5 choses à savoir sur… Asisat Oshoala (FC Barcelone)

La joueuse du FC Barcelone a remporté mardi soir et pour la quatrième fois de sa carrière le titre de meilleure joueuse africaine. À 25 ans, elle entre un peu plus dans la légende du football africain. Découvrez Asisat Oshoala en cinq points.

Ses parents ne voulaient pas qu’elle joue au foot

Très tôt, la jeune fille décide de jouer au ballon rond avec ses amis et délaisse le reste, notamment l’école. Ses parents, de gros industriels qui travaillent dans le secteur de l’or et de la mode voient d’un très mauvais œil cette passion dévorante pour le football. Ils s’opposeront même à ce que leur fille devienne joueuse professionnelle et auraient souhaité qu’elle marche dans leurs pas. Plusieurs années après ses débuts, ils finiront par accepter sa carrière de footballeuse.

Des qualités hors-normes

Si elle a obtenu ce trophée de meilleur joueuse africaine, c’est avant tout parce qu’Asisat Oshoala est une attaquante redoutable devant le but. Mais pas seulement. Elle dispose de qualités qui lui permettent de se mettre au service du collectif. Puissante, rapide et technique, elle évolue souvent dans un rôle de milieu de terrain avec le Nigéria. Ses qualités physiques lui ont même permis de dépanner en défense pendant certains matchs !

Elle a ouvert une académie à Lagos

Sa notoriété devient une force. Asisat Oshoala veut aider. La Nigériane a ouvert, à Lagos, la ville où elle a fait ses débuts, une académie de football pour essayer de faire changer les mentalités. Dans ce service de sport-étude, elle permet aux enfants d’être suivis par des coaches professionnels et d’accéder à des entraînements après l’école.

Dans la légende du football africain

En marquant en finale de Ligue des champions l’année passée avec le FC Barcelone (défaite 4 – 1 contre Lyon), Oshoala est devenue la première joueuse africaine à marquer en finale de Ligue des champions. Elle détient également le plus grand nombre de titres de meilleure joueuse africaine, ex-aequo avec sa compatriote Perpetua Nkwocha.

Un palmarès impressionnant à seulement 25 ans

Le prix de footballeuse africaine de l’année 2019 vient ajouter une ligne à la très longue liste de son palmarès individuel. Meilleure joueuse de la Coupe du monde des moins de 20 ans en 2014, Prix BBC de la footballeuse de l’année en 2015, meilleure buteuse du Championnat de Chine en 2017… Des distinctions qui forcent le respect pour une joueuse d’à peine 25 ans.


Photo à la Une : (@FIFA)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer