FootballFootball : Coupe de France

Que retenir des 16èmes de finale de la Coupe de France féminine ?

C’est un beau week-end de football féminin qui s’est achevé avec les 16èmes de finale de la Coupe de France, synonymes d’entrée des clubs de l’élite dans la compétition. Belles surprises, déceptions, festivals de buts, … voici tout ce qu’il faudra retenir de ce retour à la compétition des clubs féminins.

Le carton plein : Dijon s’impose 12-0 contre Vesoul

Seule équipe à avoir réussi à tenir en échec l’OL en championnat, les Dijonnaises ont montré qu’elles étaient capables de coups d’éclat cette saison. Certes, Vesoul, leur adversaire du week-end, évolue en R1, mais il est tout de même à signaler la belle prestation des joueuses de Yannick Chandioux. Avec douze buts marqués et zéro encaissé, elles ne pouvaient espérer meilleure entame de cette année 2020. Elles ont inscrit leurs buts entre la 12e et la 85e minute, faisant preuve d’une régularité tout au long de la partie et peuvent désormais se tourner sereinement vers la deuxième moitié de leur saison.

La grande première : le CA Paris 14 accède aux 8èmes de finale

C’est à l’issue d’un match qui se sera décidé dans les derniers instants que le CA Paris 14 est allé chercher la première qualification de son histoire pour les 8èmes de finale. Menées au score suite à l’ouverture de Mamy Ndiaye, les parisiennes n’ont rien lâché et sont parvenues à égaliser dans les dernières secondes de jeu sur coup franc. Un but leur ouvrant la voie dela séance de tirs au but. Devant son public, venu en nombre et n’ayant jamais faibli dans ses encouragements, l’équipe de R1 n’a pas tremblé et grâce à 5 tirs réussis, est parvenue à décrocher son billet pour les 8èmes. Désormais « petit poucet » de la compétition, jusqu’où ira le CA Paris 14 ?

La déception : Le Paris FC s’arrête déjà

Coincées en milieu de tableau en championnat (7e place), les joueuses du Paris FC comptaient beaucoup sur cette Coupe de France pour redonner de la couleur à une saison plutôt terne. Malheureusement pour elles, la logique a été respectée et c’est bien Bordeaux, actuel 3e du championnat qui est reparti avec la qualification. Pourtant les coéquipières de Gaëtane Thiney avaient su revenir au score et pousser le match jusqu’à la séance de tirs au but. Mais avec un échec de Julie Soyer dans l’exercice et un sans-faute des Bordelaises, ce sont bien ces dernières qui poursuivent leur aventure dans la compétition. 

Le PFC devra donc vite se reprendre en championnat pour tenter de sauver sa saison. Et nulle doute qu’une victoire contre Montpellier (4e) dès la semaine prochaine, redonnera de l’allant et de la confiance aux joueuses de Sandrine Soubeyrand. 

Du côté des favorites : l’OL et le PSG entament au mieux la compétition

Surprises par des Marseillaises ayant ouvert le score dès la 8eminute, les joueuses de Jean-Luc Vasseur, n’ont ensuite pas tremblé, en réussissant à inscrire 9 buts. Les Lyonnaises entament donc au mieux la défense de leur trophée. À noter, les excellentes prestations de Dzsenifer Marozsan et Lucy Bronze, qui avec leurs passes millimétrées ont su régaler leurs attaquantes. Nikita Parris, elle, signe peut-être son match le plus accompli depuis son arrivée à l’OL, en inscrivant un quadruplé.

De son côté, le PSG affrontait l’AS Mazères et a confirmé son statut en parvenant à s’imposer 9-0. Un match sans véritable suspense mais qui aura permis aux Parisiennes de montrer qu’elles sont en forme. En témoigne le fait que les 9 buts ont été inscrits par 9 buteuses différentes ! 

Tous les résultats : 

LOSC 2 – 0 Orléans

Paris FC 1 – 1 Bordeaux (4-5 t.a.b.)

Stade Brestois 0 – 1 Montauban

FC Fleury 91 1 – 2 EA Guingamp

Soyaux 2 – 1 Le Havre

CA Paris 14 1 – 1 Le Mans (5-4 t.a.b.)

La Roche sur Yon 0 – 1 Arras

AS Mazères 0 – 9 PSG

Vesoul 0 – 12 Dijon

AS Nancy-Lorraine 0 – 2 Thonon Evian FC

US Saint-Vit 0 – 4 Rodez

Grenoble 2 – 0 FC Vendenheim

RC Saint-Denis 1 – 4 Reims

Yzeure 1 – 6 Montpellier

Metz 2 – 2 St Etienne (5-4 t.a.b.)

OL 9 – 1 OM


Photo à la Une : (@Mayline Linard)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer