BasketSur la route de Tokyo

Basket : Ann Wauters prendra sa retraite après les JO

La basketteuse belge a annoncé qu’elle mettra fin à sa carrière au plus tard après les JO de Tokyo. Même si sa carrière est bien remplie et fait rêver les plus jeunes, l’intérieure n’a plus qu’un seul objectif à atteindre : participer aux Jeux Olympiques.

Ann Wauters (1,93 m) est considérée comme la légende du basket belge. Passée par Valenciennes et Villeneuve d’Ascq, elle possède un palmarès bien fourni (distinctions en club, en équipe nationale et personnelles). Reconnue comme étant la meilleure étrangère de LFB en 2001, elle s’est également exportée outre-atlantique avec succès en WNBA (9 saisons).

La joueuse de 39 ans s’est confiée au quotidien flamand Nieuwsblad. Elle a évoqué sa fin de carrière et son envie de participer aux Jeux Olympiques avec les Belgian Cats. Son objectif est encore plus proche d’être atteint car l’équipe nationale organisera un des groupes du tournoi de qualification (TQO) dans trois semaines, à Ostende.

Les Belges affronteront le Canada, la Suède et la Japon. Ce dernier étant le pays organisateur, il est d’ores et déjà qualifié pour la compétition. Il reste donc deux billets à remporter pour trois équipes.

« Nous irons à Tokyo »

Ann Wauters a expliqué vouloir arrêter sa carrière à la suite des JO mais si les Belgian Cats sont éliminées lors du TQO, il est possible qu’elle prenne sa retraite plus tôt que prévu. « Je serais extrêmement déçue si nous n’obtenons pas notre billet olympique. Je ne vais pas prendre de décision maintenant. Parce que j’en suis convaincue : nous allons simplement aller à Tokyo », explique-t-elle avant d’ajouter « si cette vision du rêve olympique n’était pas là, j’aurais déjà arrêté. Je voulais seulement continuer pour ça. Mais ces Jeux sont vraiment mon dernier tour. Alors je pourrai dire « Ouf c’est fait » ».

Suivie depuis l’année dernière par le psychiothérapeute Lieven Maesschalck pour une blessure au genou, la joueuse du Kayseri (Turquie) affirme qu’elle souhaite se montrer en pleine forme durant le TQO avant d’« écrire [sa propre fin] ». Proche de la quarantaine, elle admet ne pas vouloir finir sa carrière sur une blessure. Elle continuera tout de même à suivre le basket-ball. « Je serai au Championnat d’Europe 2021 (à Valence, ndlr) mais pour regarder les Cat ! »


Photo à la Une : (@FIBA)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer