FootballFootball : D1 Arkema

D1 Arkema : Océane Deslandes (Stade de Reims) : « C’est toujours particulier face à Metz »

A l’approche du match face au FC Metz, ce samedi à 14h30 pour le compte de la treizième journée de D1 Arkema, Océane Deslandes (Stade de Reims) était en conférence de presse ce jeudi en compagnie de l’entraîneure Amandine Miquel. Le bilan à mi-saison, la qualification en huitièmes de finale de Coupe de France et la réception du FC Metz, la défenseure rémoise s’est confiée. Extraits.

Le match de Coupe de France

On sait qu’en Coupe de France il n’y a pas vraiment d’équipes favorites. Les petites équipes sur le papier peuvent aller très loin dans la compétition. On a pris ce match au sérieux et on l’a remporté. On est satisfaite et ça donne envie d’aller encore plus loin.

Le bilan à mi saison

Le bilan est plutôt positif. On vient de monter en D1 Arkema, on a fait une bonne première partie de saison mais on peut faire encore mieux, encaisser moins de buts et en marquer plus. On a fait ce qu’on a pu, on a une équipe jeune et on apprend beaucoup, on espère faire encore mieux en deuxième partie de saison. On se concentre sur ce que l’on a à faire et on ne regarde pas trop les autres équipes car ça peut aller très vite d’un côté comme de l’autre. Le championnat est très serré, des matchs importants vont arriver et on va les prendre les uns après les autres.l

Le match face à Metz, en grande difficultés cette saison

Tous les matchs sont importants, peu importe l’adversaire que ce soit Metz ou le Paris Saint-Germain. On vise le maintien comme Metz et ce sera un match très important. C’est toujours un peu particulier face à Metz, les deux villes sont proches et c’est une sorte de derby pour nous mais on va rester focaliser sur le terrain et tout faire pour remporter ce match.


Photo à la Une : (@StadedeReims)

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer