FootballFootball : D1 Arkema

D1 Arkema : L’ASJ Soyaux cartonne, l’EAG domine Fleury

Retour sur les rencontres de l’après-midi en D1 Arkema lors de la treizième journée de championnat. L’ASJ Soyaux a très bien démarré l’année en domptant le Dijon FCO (4-1) alors que l’EAG s’est imposé tranquillement sur la pelouse du Fleury 91 (2-0).

Après des semaines de trêve et un week-end de Coupe de France, la D1 Arkema a repris ses droits ce samedi, pour le plus grand bonheur des fans de ballon rond dans l’Hexagone. Retour sur les matchs de l’après-midi, marquées par le succès convaincant de l’ASJ Soyaux sur la pelouse de Dijon (4-1) et la victoire tranquille de l’EA Guingamp à Fleury (2-0).

Départ canon pour l’ASJ Soyaux

Pour son deuxième match de l’année civile, une semaine après s’être qualifié pour les huitièmes de finale de la Coupe de France, l’ASJ Soyaux a signé un deuxième succès avec une belle victoire à Dijon. Ultra motivées à l’image du discours d’Hawa Cissoko dans nos colonnes cette semaine, les Sojaldiciennes ont fait la différence en deuxième période (1-1 à la mi-temps). Kim Cazeau a inscrit son premier but de la saison d’une superbe frappe enroulée (2-1, 48′) avant que Sarah Cambot ne s’offre un doublé sur un magnifique retourné acrobatique en pleine lucarne (3-1, 65′). L’attaquante du club charentais démarre l’année sur les chapeaux de roue avec quatre but en deux matchs. En fin de rencontre, Laura Bourgoin est venue clore le festival offensif des Charentaises (4-1, 89′).

L’EAG sans forcer

De son côté, l’En Avant Guingamp s’est tranquillement imposé sur la pelouse du FC Fleury 91 (2-0) et continue sa très bonne saison. Aissata Traoré et Desire Oparanozie ont permis aux Bretonnes de décrocher leur cinquième succès de la saison. Après treize journées, les Guingampaises sont cinquièmes et confirment une fois de plus leur statut d’outsider cette saison.


Photo à la Une : (@ASJSoyaux)

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer