FootballFootball : D1 Arkema

D1 Arkema : Paris Saint-Germain/Olympique de Marseille ou le classico des extrêmes

Le Paris Saint-Germain, dauphin de l’Olympique Lyonnais au classement, reçoit ce samedi après-midi (15h45) l’Olympique de Marseille pour un classico déséquilibré qui devrait logiquement tourner à l’avantage des Parisiennes.

Elles sont prêtes. Pour le plus grand bonheur d’Olivier Echouafni. « La mise en route est toujours un peu compliquée, mais je trouve que les filles ont été très professionnelles, a confié l’entraîneur du PSG. Elles sont revenues avec beaucoup d’envie et beaucoup de motivation. C’est l’essentiel au vu des échéances qui nous attendent durant les prochaines semaines. »

Victorieuses de l’AS Mazères en 16es de finale de la Coupe de France, les Parisiennes retrouvent la D1 Arkema avec un objectif : enchaîner une série de victoires et croiser les doigts pour que l’Olympique Lyonnais fasse un faux pas, pour encore croire au titre en fin de saison. Un enchaînement de rencontres qui débute dès ce samedi, avec la réception de l’Olympique de Marseille, pour un classico qui promet, bien que déséquilibré sur le papier.

>> À LIRE AUSSI : À la trêve, c’est l’heure du bilan

Dans le sillage d’une Marie-Antoinette Katoto deuxième meilleure buteuse du championnat (9 buts) et d’une Nadia Nadim deuxième meilleure passeuse de D1 Arkema (7 passes décisives), Kadidiatou Diani et les Parisiennes s’avancent avec de sérieux arguments offensif – le PSG est la deuxième meilleure attaque du championnat derrière l’OL – pour bousculer le rival marseillais, en difficulté au classement et qui avait concédé un cinglant 0-5 à l’aller. « Pour nous, c’est un match très important. Nous savons que c’est toujours un vrai combat et nous sommes très motivées pour gagner ce match, a lancé l’internationale polonaise Paulina Dudek en amont de ce Classique du championnat. J’espère ensuite que nous allons produire un bon match et que ce sera une journée mémorable pour le club. »


Photo à la Une : (@PSG)

Romain Boisaubert

Romain est le fondateur du média Le Sport au Féminin, directeur de la publication, de la rédaction et du développement. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier. Romain collabore également pour le Racing Club de Grasse, dont il est le responsable de la communication, et pour Monaco Tribune, où il est en charge des sports.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer