Divers

Squash : Camille Serme sur le toit du monde à l’issue d’un Tournoi des champions exceptionnel

Victorieuse en finale de l’Égyptienne Nour El Sherbini (3-0), Camille Serme s’est hissée sur le toit du monde en remportant le Tournoi des Champions à New-York. La Française s’est offert son quatrième trophée majeur de sa carrière.

Prodigieux. Exceptionnel. Stratosphérique. Les qualificatifs ne manquent pas pour décrire la performance de Camille Serme au Tournoi des Champions à New-York. Dans la nuit de vendredi à samedi, la Tricolore s’est hissée sur le toit du monde au terme d’une semaine épatante où elle a bluffé le monde du squash. Une performance majuscule qui récompense une joueuse qui n’a peur de rien. Surtout pas des Égyptiennes.

La Française a enchaîné trois succès consécutifs face à trois joueuses égyptiennes. En quart de finale, c’est Raneem El Welily, numéro 1 mondiale, qui est tombée. Puis ce fût au tour de sa compatriote, Nouran Gohar, numéro 3 mondiale. Avant que la native de Créteil ne dicte sa loi en finale en s’imposant contre Nour El Sherbini, numéro 3 mondiale. Lors de cette grande finale, Camille Serme a réussi un match parfait en l’emportant en trois jeux secs (11-8, 11-6, 11-7). Son adversaire, diminuée durant cette rencontre, n’a rien pu faire. L’ancienne numéro 2 mondiale a crevé l’écran et vient de battre en à peine quatre jours : les numéros 1, 2 et 3 mondiales. Excusez du peu.

Quelques minutes après son titre, Camille Serme était forcément ravie de cette performance : « Tout le monde à vu que Nour ne se déplaçait pas comme d’habitude. Ce n’est pas facile de jouer une adversaire qui n’est pas à 100%, mais j’ai essayé de ne pas me focaliser là-dessus. Tous les titres ont une saveur particulière, mais celui-là encore plus. » La Tricolore faisait là sûrement référence à sa défaite en quart de finale du Championnat du monde face à Hania El Hammamy, elle aussi Égyptienne. De quoi ravir un peu plus la meilleure joueuse européenne du circuit qui est en train de se forger un sacré palmarès. Et d’essayer de contrecarrer les plans des stars égyptiennes de la discipline !


Photo à la Une : (@FFSquash)

Timothée de Fraguier

Originaire de Bretagne, passionné de sport féminin depuis ses débuts, Timothée de Fraguier est depuis quelques semaines journaliste pour Le Sport au Féminin, en parallèle de ses études de journalisme à Nice.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer