Auto-Moto

Coup de projecteur sur les W Series

Pour la première fois de son histoire, deux manches du W Series se dérouleront en parallèle des Grands Prix de Formule 1. Une belle mise en valeur du sport mécanique féminin.

Le championnat F3 entièrement féminin W Series, fondé il y a deux ans, semble gagner en reconnaissance. « Nous sommes ravis d’accueillir les W Series sur deux Grands Prix spectaculaires du Championnat du monde de Formule 1 en 2020, à Austin et Mexico, souligne Ross Brawn, directeur général de la F1. En seulement un an, les W Series ont significativement contribué à augmenter l’intérêt pour la diversité et l’intégration en sports mécaniques. Nous sommes convaincus que notre sport doit offrir des opportunités équitables aux hommes et aux femmes pour concourir ensemble. »

Le public, qui est présent à chaque rendez-vous, aura donc « la possibilité de voir des pilotes féminines talentueuses, [ce qui] améliorera clairement la conscience de l’importance qu’ont la diversité et l’intégration en sports mécaniques », affirme le directeur de la F1.

Ces deux dernières manches auront lieu les 24 et 31 octobre, la veilles des Grands Prix. Elles « feront suite à six autres en soutien du DTM, ce qui constitue un championnat très varié, extrêmement passionnant et réellement international à travers huit pays, admet Catherine Bond Muir, directrice du championnat W Series. Je suis particulièrement heureuse de voir les W Series évoluer hors d’Europe, et les États-Unis et le Mexique sont évidemment tous les deux importants. »

L’édition 2019 avait sacré Jamie Chadwick. Elle fera tout pour défendre son titre en 2020. La jeune femme a également rejoint l’écurie Williams en tant que pilote de développement et de simulateur.


Photo à la Une : (@WSeries)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer