FootballFootball : D1 Arkema

D1 Arkema : Bordeaux – Olympique Lyonnais : Les notes de la rencontre

Bordeaux et l’Olympique Lyonnais se sont quittés sur un score de parité ce dimanche lors de la treizième journée de D1 Arkema. Retrouvez les notes des Bordelaises et des Lyonnaises pour cette rencontre.

>> A LIRE AUSSI : D1 Arkema : Bordeaux tient tête à l’ogre lyonnais

Les notes des Bordelaises :

Romane Bruneau 7 : Cantonnée à un rôle de remplaçante en début de saison, la jeune gardienne tricolore s’est petit à petit imposée dans les buts des Girondines. Récompensée par une nouvelle titularisation ce dimanche, elle a réalisé de nombreuses parades face aux attaquantes lyonnaises et s’est montrée rassurante sur ses sorties. Nouveau clean-sheet de la part de l’Angevine qui a sauvé les siennes en toute fin de match.

Estelle Cascarino – Delphine Chatelin 6 : Les deux latérales du FCGB ont également répondu présent dans cette rencontre. Très volontaires sur leur côté, D. Cascarino et D. Chatelin ont beaucoup gêné les attaquantes adverses et se sont projetées en attaque pour créer le surnombre.

Andrea Lardez – Vanessa Gilles 7 : Un très gros match de la part de la charnière centrale bordelaise. Solides dans les duels et appliquées à la relance, Andrea Lardez et Vanessa Gilles sont deux des grandes artisanes de la belle perf’ de leur équipe ce dimanche. Toujours bien placées et auteures de nombreuses interceptions, les deux compères en défense ont signé un match plein.

Charlotte Bilbault 7 : Une superbe prestation de la part de Charlotte Bilbault. Positionnée en sentinelle devant la défense, la Française a écoeuré les joueuses adverses avec un pressing de tous les instants. Utile dans la conservation du ballon, pas avare dans les efforts, l’ancienne milieu de terrain du Paris FC a agi en patronne et a assumé son statut de cadre.

Inès Jaurena 5 : Associée à Charlotte Bilbault au milieu de terrain, elle a répondu présent dans l’impact physique et a eu une attitude irréprochable. Plutôt discrète sur le plan offensif, elle a accusé le coup en fin de match.

Gouthia Karchouni 5 : Titularisée à un poste inhabituel pour elle en tant que milieu gauche, la numéro 7 des Girondines a fourni beaucoup d’efforts dans ce match et a grandement participé aux tâches défensives.

Claire Lavogez 5 : Précieuse dans ce match avec un gros pressing effectué sur le milieu de terrain rhodanien. Très agressive à la récupération, elle a fourni beaucoup d’efforts dans cette rencontre mais a parfois manqué de justesse dans le dernier geste sur les phases offensives. Remplacée par Maëlle Garbino (67′).

Viviane Asseyi 6 : Elle a beaucoup décroché pour participer aux tâches défensives et à l’organisation du jeu de son équipe. Propre techniquement et maligne sur certaines situations, la joueuse phare des Girondines a répondu présent face à l’une des meilleures défenses d’Europe.

Khadija Shaw 5 : Beaucoup de participation défensive à l’instar de sa coéquipière Viviane Asseyi. En attaque, elle a multiplié les appels dans le dos de la défense et a rempli son rôle de pivot en conservant le ballon pour permettre au bloc bordelais de monter. Elle ne s’est cependant pas crée d’occasions franches et a été remplacée par Ouleymata Sarr (62′).

Les notes des Lyonnaises :

Sarah Bouhaddi 6 : Elle a réalisé les arrêts nécessaires lorsqu’elle a du le faire. Moins sollicitée que Romane Bruneau, la gardienne de l’équipe de France est restée concentrée et a réalisé de nombreuses sorties bien senties.

Lucy Bronze 4 : Très discrète dans cette rencontre, l’internationale anglaise a manqué de tranchant. Du mieux en seconde période à l’image de toute son équipe, mais la latérale droite de l’OL nous a habitué à mieux.

Wendie Renard 7 : Du Wendie Renard dans le texte. Intraitable dans les airs, propre à la relance et vigilante sur les appels en profondeur des attaquantes bordelaises, la défenseure rhodanienne a réalisé un match très solide.

Griedge Mbock (non-notée) : Elle a répondu présent au défi physique imposé par Khadija Shaw. L’internationale tricolore a été contrainte de céder sa place à la demi-heure de jeu, touchée à l’épaule suite à un choc avec la Jamaïcaine. Remplacée par Kadeisha Buchanan (30′).

Selma Bacha 5 : On l’a beaucoup vu sur son côté gauche durant toute la rencontre. Elle a multiplié les aller-retour et a apporté offensivement, même si elle a manqué de précision sur ses centres. Agressive et généreuse en défense, elle a été avertie d’un carton jaune pour un excès d’engagement.

Amandine Henry 5 : Une prestation correcte de la part de la capitaine des Fenottes mais en deçà de ses performances habituelles. Toujours aussi présente à la récupération, elle a eu du mal à se projeter et à faire la différence en attaque.

Saki Kumagai 6 : Un travail de l’ombre toujours parfaitement réalisé. Elle a pesé au milieu de terrain et a imposé un gros pressing sur le milieu de terrain bordelais.

Dzsenifer Marozsan 6 : L’une des Lyonnaises à avoir répondu présent dans cette rencontre. Toujours aussi dangereuse sur ses coups de pieds arrêtés, l’Allemande a distribué de nombreux caviars à ses attaquantes qui ont manqué de réalisme dans le dernier geste.

Nikita Parris 4 : Auteure d’un quadruplé la semaine passée face à l’OM, l’internationale anglaise a eu plus de mal dans cette rencontre. Très discrète en première période, Elle s’est procurée deux grosses occasions en deuxième mi-temps mais a cruellement manqué de réalisme, notamment sur une tête à bout portant qui a fui le cadre. Remplacée par Shanice Van De Sanden (76′).

Ada Hegerberg 5 : On attendait plus de la part de la Norvégienne dans ce choc du haut de tableau, notamment en terme d’efficacité offensive. Si la Ballon d’Or 2018 a souvent été juste techniquement et a réalisé de nombreux décalages, elle ne s’est pas montrée tueuse devant la cage et aurait pu offrir la victoire à son équipe en toute fin de match.

Amel Majri 5 : A l’instar de toutes ses coéquipières en attaque, Amel Majri a manqué de tranchant pour faire la différence dans cette rencontre. Elle a beaucoup combiné avec Selma Bacha sur son côté gauche, en vain. Remplacée par Delphine Cascarino (76′).


Photo à la Une : (@OLFéminin)

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer