FootballFootball : D1 Arkema

D1 Arkema : Bordeaux – Olympique Lyonnais : Les réactions à chaud

A l’issue du match nul entre les Girondines de Bordeaux et l’Olympique Lyonnais ce dimanche (0-0), Ada Hegerberg et Romane Bruneau se sont exprimées au micro de Canal +. Extraits.

>> A LIRE AUSSI : D1 Arkema : Bordeaux – Olympique Lyonnais : Les notes de la rencontre

>> A LIRE AUSSI : D1 Arkema : Bordeaux tient tête à l’ogre lyonnais

Ada Hegerberg (Attaquante, Olympique Lyonnais)

« Je trouve que Bordeaux a fait une belle première mi-temps. On est revenu avec un autre visage en deuxième période, on s’est crée plus d’occasions même si on n’a pas réussi à marquer. C’était un match compliqué aujourd’hui (ce dimanche ndlr) avec le vent notamment. On joue toujours pour prendre les trois points donc ce match nul est un petit échec pour nous. Il faut se relever ensemble et attaquer les prochains matchs en étant plus efficace devant. Il faut s’adapter aux conditions, on était un peu loin les unes des autres. Le titre ? On reste concentré sur nous même c’est le plus important.« 

Romane Bruneau (Gardienne, Girondines de Bordeaux)

« On a tenté de résister comme on le pouvait. Il faut souligner le travail de toute l’équipe, des attaquantes aux défenseures. On a défendu ensemble, on a fait bloc et quand ça arrivait jusqu’à moi je faisais en sorte que le ballon ne rentre pas ! On n’avait rien à perdre aujourd’hui et on a tout donné. C’est la naissance d’un vrai groupe, depuis le début de la saison on est très solidaire. On bosse les unes pour les autres et ça se ressent au quotidien, si une joueuse tombe tout le monde la relève. Notre objectif est de prendre tout ce que l’on peut prendre et on ne va rien lâcher. »


Photo à la Une : (@DamienLG/OL)

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer