HandballHandball : Ligue Butagaz Énergie

LBE : Metz et Paris 92 accrochés, Nantes déroule

Pour le compte de la quinzième journée de LBE qui se déroulait en partie ce dimanche, Metz et Paris 92 ont fait match nul contre Fleury Loiret et le JDA Dijon. Nantes n’a pas fait de détail pour faire exploser Mérignac.

Ce week-end de Ligue Butagaz Énergie a été exceptionnel. Pas forcément au de niveau du jeu, car on commence à s’y habituer, mais plutôt au niveau du suspense. Samedi, Brest avait eu besoin d’un dernier ballon pour battre Chambray tandis que Besançon s’était fait surprendre à Bourg-de-Péage en s’inclinant d’un petit but. La suite de cette quinzième journée a accouché du même suspense. La preuve que ce championnat s’annonce serré jusqu’au bout !

>> À LIRE AUSSI : Brest s’impose, Besançon loupe le coche

Ce dimanche, les Messines se devaient de s’imposer contre Fleury afin de récupérer la tête de cette LBE. Mais Metz n’a pas réussi à marquer un but de plus que son adversaire. Malgré un match stratosphérique de Marion Maubon, auteure de dix buts sur son aile gauche, les joueuses d’Emmanuel Mayonnade ont été accrochées par une très belle équipe de Fleury qui voulait absolument se racheter après avoir perdu la semaine dernière contre le JDA Dijon. Ce match nul (27-27) fait les affaires du BBH qui redevient leader à la différence particulière (Brest a battu Metz lors de leur seule confrontation directe).

Un second match ce dimanche s’est terminé sur un nul. Le JDA Dijon a tenu en échec Paris 92. Un résultat qui fait les affaires de personne, mais qui prouve que chaque point compte dans un championnat aussi serré. Les Parisiennes pourront regretter longtemps d’avoir laissé des points en Bourgogne, car elles menaient à la pause de trois unités (13-10) et elles semblaient alors sur le chemin de la victoire. Mais il n’en a rien été. Les coéquipières de Déborah Kpodar, auteure de cinq buts, ont réussi à revenir dans la partie en seconde période afin de décrocher ce match nul (28-28). Les positions restent figées au classement. Paris 92 est quatrième, Dijon est septième.

Hormis Brest et… Nantes, aucune équipe du top 7 n’a réussi à s’imposer ce week-end. Les Nantais, faciles vainqueurs de Mérignac (40-25), réalisent la très bonne opération de cette quinzième journée en gardant leur troisième place et en prenant leur distance sur leurs adversaires directs. Paris 92 se retrouve à deux points tandis que Besançon et Fleury Loiret ont un retard de trois points sur les coéquipières de Camille Ayglon-Saurina. Ce résultat permet aux filles d’Allan Heine d’envisager sereinement les deux prochains chocs qui les attendent. Brest et Besançon à l’extérieur. Et c’est évident que ces deux rencontres seront déterminantes pour la suite de la saison des Roses.


Photo à la Une : (@MetzHandball)

Timothée de Fraguier

Passionné de sport féminin depuis ses débuts dans le journalisme, Timothée de Fraguier a décidé de rejoindre l'équipe du Sport Au Féminin en septembre 2019. Aujourd'hui rédacteur pour notre site internet, il apprécie la mise en avant des résultats sportifs féminins.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer