FootballFootball : D1 Arkema

D1 Arkema : Melissa Gomes (Stade de Reims) : « On est des battantes, on ne lâche jamais rien »

Quelques jours après la première victoire de la saison du Stade de Reims à domicile, samedi dernier face à Metz (1-0) et à l’approche d’un périlleux déplacement sur la pelouse de l’Olympique Lyonnais, Melissa Gomes a pris le soin de se confier pour Le Sport au Féminin. Extraits.

Pas toujours titulaire cette saison avec le Stade de Reims, Melissa Gomes n’est pas du genre à baisser les bras et continuera à se battre pour grappiller plus de temps de jeu. «Je ne vais rien lâcher. Je vais continuer à travailler et essayer d’apporter au maximum à l’équipe quand on fait appel à moi.» L’internationale portugaise se montre performante lorsque son entraîneure Amandine Miquel lui donne du temps de jeu – ce fut notamment le cas en Coupe de France, le 12 janvier dernier face au Racing Saint-Denis (D2F) où l’attaquante rémoise a inscrit un doublé.

Lors de la précédente journée de D1 Arkema, les Stadistes ont décroché leur premier succès de la saison à domicile (1-0, face à Metz) et une nouvelle victoire acquise dans les dernières minutes, preuve de l’état d’esprit d’une équipe qui ne lâche jamais rien, et qui ne fait aucun complexe pour son retour dans l’élite après trois décennies d’attente. A l’approche d’un périlleux déplacement sur la pelouse de l’Olympique Lyonnais, la numéro 9 du club champenois a pris le soin de se confier pour Le Sport au Féminin. La victoire face à Metz, le maintien qui se rapproche, ses objectifs cette année, la Franco-Portugaise n’élude aucun sujet.

Quel est votre ressenti sur la victoire face à Metz ?

C’est une victoire importante. On avait à coeur de gagner notre premier match à domicile cette saison en championnat. On est satisfaite même si on aurait plus marquer plus de buts, surtout plus tôt dans la rencontre. On va se contenter des trois points car c’est le plus important et on va essayer d’être plus efficace sur les prochains matchs.

Huit points d’avance sur la zone rouge … avez-vous fait un grand pas vers le maintien ?

C’est une question difficile (rires). C’est vrai qu’on aurait pu être mieux ou moins bien placé à ce stade de la saison. C’est plutôt positif jusqu’à présent. On va continuer sur cette voie là. On va essayer de gagner le plus de matchs possible pour se maintenir le plus tôt possible.

Beaucoup de victoires dans les dernières minutes cette saison, l’équipe ne lâche jamais rien …

Oui ça récompense notre état d’esprit, on est très compétitrice et on a toujours envie de gagner. On est des battantes et on y croit jusqu’à la dernière minute.

Comment abordez-vous le déplacement à Lyon ?

Ca va être très difficile surtout après le nul de l’OL face à Bordeaux. Les Lyonnaises vont être encore plus motivées pour renouer avec le succès. Il va falloir être prête à cela et qu’on soit concentrées et disciplinées. On a envie de faire de notre mieux même si on sait que c’est toujours difficile contre Lyon. On va essayer de se concentrer plus sur l’aspect défensif (8-3 à l’aller ndlr) sans manquer d’ambitions sur le plan offensif. On va essayer de trouver plus d’équilibre dans notre jeu.

Comment jugez-vous votre saison sur le plan personnel ?

C’est assez compliqué mais je me suis toujours battue et je ne vais rien lâcher. Je vais continuer à travailler et essayer d’apporter au maximum à l’équipe quand on fait appel à moi. Ca a été le cas en Coupe de France face à Saint-Denis, ça m’a fait du bien d’avoir 90 minutes dans les jambes (Melissa Gomes a inscrit doublé ndlr). Je prend ce qu’il y a à prendre et on verra par la suite. Chaque joueuse à l’ambition d’enchaîner les rencontres mais il faut respecter les choix de la coach.

Les qualifications à l’Euro 2021 avec le Portugal, un de vos objectifs cette année ?

Oui forcément. C’est une année importante pour la sélection. On a comme objectif premier de se qualifier pour l’Euro 2021. On a pour l’instant une victoire contre l’Albanie (1-0) et un nul contre la Finlande (0-0). Ca va être compliqué face à ces équipes , elles sont mieux classées que nous au rang FIFA mais on va tout faire pour rivaliser et tenter de s’imposer.

Portugal – Italie à l’Algarve Cup en mars prochain, une rencontre de prestige ?

Oui c’est un tournoi assez connu organisé depuis plusieurs années au Portugal. On a la chance de pouvoir le jouer et j’espère faire partie du groupe pour disputer ces rencontres. C’est l’occasion de se jauger face à de belles équipes, ce sera l’occasion de tester de nouvelles joueuses et de travailler les automatismes.


Photo à la Une : (@Rémi Wafflart/L’Union)

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer