TennisTennis : WTA

Open d’Australie : Ashleigh Barty prête à écrire l’histoire

Pour la première fois depuis 1984, une Australienne s’est qualifiée pour les demi-finales de l’Open d’Australie. La numéro un mondial Ashleigh Barty a pris le meilleur sur la Tchèque Petra Kvitova (7-6, 6-2) et rejoint le dernier carré. Grande favorite pour le sacre à Melbourne, l’Aussie ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

Qualifiée pour les demi-finales de l’Open d’Australie suite à son succès face à la Tchèque Petra Kvitova (7-6, 6-2), Ashleigh Barty fait office de grande favorite pour le sacre à Melbourne. La numéro un mondial est la première Australienne à se qualifier pour le dernier carré à Melbourne depuis … 1984. Et l’Aussie ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. En demi-finale, elle affrontera Sofia Kenin (21 ans, 15e), qui a pris le meilleur sur la Tunisienne Ons Jabeur (25 ans, 78e) en deux sets (6-4, 6-4). La jeune pépite américaine atteint pour la première fois de sa carrière le dernier carré d’un Grand Chelem.

Les deux autres quarts de finale se tiendront dans la nuit de mardi à mercredi. L’Espagnole Gabine Muguruza (32e) affrontera la Russe Anastasia Pavlyuchenkova (30e) alors que Simona Halep (3e) croisera le fer avec l’Estonienne Anett Kontaveit (31e).

Les mots d’Ashleigh Barty :

« C’est excitant, c’est un challenge et j’adore. J’adore me tester face à Petra. Elle arrive à tirer le meilleur de moi. Le premier set aurait pu basculer dans les deux sens. Vous n’avez jamais battu Petra jusqu’au dernier point du match. C’est une incroyable compétitrice. Vous devez être prêt à jouer chaque point. Pour moi, l’objectif était de continuer comme je faisais dans le second set parce que ça marchait. Sofia est également une compétitrice exceptionnelle. Je l’ai affrontée plusieurs fois avec des résultats qui ont été dans les deux sens. Elle aime bien contrôler au centre du court et dicter le jeu donc ce sera important pour moi de ne pas lui permettre.« 


Photo à la Une : (@AustralianOpen)

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer