BasketBasket : Eurocoupe

EuroCup Women : Basket Landes, dos au mur, doit réaliser un exploit pour se qualifier

Mercredi, Flammes Carolo et Basket Landes sont de sortis lors de la phase retour des seizièmes de finales de l’EuroCup Women. Si Charleville-Mézières est dans un fauteuil pour assurer sa qualification, Basket Landes doit créer l’exploit sur son parquet face au Sedis Bàsquet.

Mission impossible pour Basket Landes en EuroCup Women ? Elle s’annonce en tout cas très difficile après la claque reçue lors du match aller des seizièmes de finale face au Sedis Bàsquet. La semaine passée, Julie Barennes et ses filles ont lourdement chuté sur le parquet des Espagnoles (64-50). Depuis, Basket Landes a de nouveau concédé une défaite en LFB face à Landerneau.

En délicatesse depuis le début de l’année civile, Mont-de-Marsan va devoir réaliser un petit exploit pour rejoindre les huitièmes de finale en devant rattraper un handicap de 14 points. Il faudra en plus de tout ça composer avec l’absence de Céline Dumerc, qui souffre de nouveau au mollet après son retour face aux Bretonnes en championnat le week-end dernier. Seul motif d’espoir, la ferveur du public landais à l’Espace François Mitterand qui accueillera la rencontre, mercredi à 20h00.

De son côté, Charleville-Mézières va pouvoir aborder le match retour des seizièmes de l’EuroCup avec bien plus de sérénité. Dominatrices à l’aller sur le parquet du Besiktas (76-92), les Flammes Carolo n’ont plus qu’à finir le travail à domicile. Dans les Ardennes, les Turques doivent combler un écart de 16 points pour arracher la qualification. La tâche s’annonce encore plus compliquée pour les Stambouliotes que pour les Landaises.


Photo à la Une : (@Basket Landes FFBB)

Léo Labica

Léo Labica, fondateur du site aux côtés de Romain Boisaubert et Marvin Mathieu. Passionné de sport depuis ma tendre enfance, je nourris une grande appétence pour le sport féminin depuis une dizaine d'année. Le foot, le basket, le cyclisme ou le tennis.. autant de discipline qui me font rêver. Passé par les rédactions de Vélo101 ou de Sport 365, j'ai pu vivre au plus près les évènements sportifs. C'est désormais sur le sport féminin que je me concentre à maintenant vingt-quatre ans en créant "Le Sport au Féminin". Plus qu'une passion, un devoir !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer