Divers

Patinage artistique : Sarah Abitbol déclare avoir été violée par son ancien entraîneur

Mercredi, Sarah Abitbol, dix fois championne de France de patinage artistique en couple, a témoigné dans le journal l’Obs avoir subi des viols de la part de Gilles Beyer, son ancien entraîneur.

Après Hélène Godard, c’est au tour de Sarah Abitol de sortir du silence. Dans son livre, Un si long silence, l’ancienne patineuse accuse celui qu’elle appelle « Monsieur O » (Gilles Beyer) d’avoir abusé d’elle pendant deux ans.

Dans ce livre, Sarah Abitol interpelle directement son entraîneur de l’époque. On retrouve un témoignage terrifiant : « À 15 ans, j’ai dormi en dehors de chez moi, j’ai été vulnérable, et vous en avez profité. Aujourd’hui encore, dès que je sors de la maison, j’ai peur. J’ai horreur d’aller dans les lieux que je ne connais pas. L’inconnu est forcément synonyme de danger. Je ne peux pas voyager seule. Conduire une voiture sans quelqu’un à mes côtés m’a longtemps été impossible. Prendre l’avion est une torture. »

Un peu plus loin dans le livre, elle confie également l’absence de réaction de son entourage, après avoir parlé de sa situation : « « A quoi ça sert de parler du passé ? Pense à l’avenir », me supplie Stéphane, mon ex‑partenaire de glace et ex-compagnon. […] Mais comment penser à l’avenir quand le passé me hante et que je n’arrive pas à vivre le présent ? […] Je devrais être heureuse, monsieur O, mais je n’y arrive pas. Je suis une handicapée de la vie, murée dans l’angoisse. Dans ma tête, je suis une proie. »

Ce mercredi, le journal L’Équipe a publié une enquête sur les violences sexuelles dans le milieu du patinage artistique. Hélène Godard témoigne également de ses attouchements subits par ce même Gilles Beyer. Le silence se rompt dans ce milieu, trop peu médiatisé.


Photo à la Une : (@DR)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer