HandballHandball : Ligue Butagaz Énergie

LBE : 5 questions à … Mathilde Nicollet (Chambray Touraine Handball)

À 29 ans, Mathilde Nicollet est une joueuse d’expérience dans le collectif de Chambray. De retour en Touraine en 2018, l’ailière droite ne manque pas d’ambitions avec son équipe, qui joue ce vendredi face à Bourg-de-Péage. La Tricolore s’est confiée avant ce duel très important pour les deux équipes.

Vous restiez sur trois matchs de qualité avant dimanche. Le revers subi à Toulon est un vrai coup d’arrêt pour vous

Oui, on a effectué un non match. On a été ni présentes en attaque, ni en défense. Je n’ai pas de réponse par rapport à cette défaite. On ne sait pas ce qui s’est passé. C’était plutôt positif depuis la reprise et là, pour le coup, ce match-là nous a fait tirer la sonnette d’alarme. On espérait pouvoir accrocher peut être les play-offs et ce match était tellement important. C’est dommage que l’on ait pas réussi à continuer dans notre bonne dynamique.

Vous jouez contre Bourg-de-Péage ce vendredi, un concurrent direct pour le maintien. La victoire est impérative ?

Le match de ce week-end est très important. Bourg-de-Péage est à quatre points devant nous et cette équipe a fait un très bon dernier match contre Besançon. Ça ne va pas être facile mais il faut qu’on réponde présent. On se doit de prendre les trois points.

Ce championnat est aussi très homogène. Vous êtes onzièmes, à cinq points des play-offs. Croyez-vous encore à une place dans le Top 8 ?

Oui, on a envie d’y croire. On sait que ça sera très difficile mais on a envie d’aller en play-offs. On essaye de prendre les matchs les uns après les autres. Il ne faut pas qu’on se loupe car on a déjà grillé un joker contre Toulon. On va aussi jouer des matchs compliqués contre Nantes, Metz et Paris 92 mais il faut qu’on aille à la guerre tous les week-end afin de prendre le plus de points possible.

Vous aviez déclaré l’année dernière : « J’aimerais disputer des matchs en Coupe d’Europe. » Pensez-vous que c’est possible avec Chambray ?

Disons que pour jouer la Coupe d’Europe, il faut d’abord se qualifier pour les play-offs. C’est un objectif qui avait été donné en début de saison et on a envie d’y répondre positivement. On sait que ça sera difficile mais on prend les matchs les uns après les autres pour accéder aux play-offs et tenter d’obtenir une place en Coupe d’Europe.

Vous êtes revenue à Chambray en 2018, deux ans après avoir déjà quitté le club. Serez-vous toujours en Touraine la saison prochaine ?

J’ai encore un an de contrat. Après, on sait très bien que les contrats, parfois, ne veulent rien dire. Mais j’espère toujours être en Touraine l’année prochaine.


Photo à la Une : (@Alexis C/CTHB)

Timothée de Fraguier

Passionné de sport féminin depuis ses débuts dans le journalisme, Timothée de Fraguier a décidé de rejoindre l'équipe du Sport Au Féminin en septembre 2019. Aujourd'hui rédacteur pour notre site internet, il apprécie la mise en avant des résultats sportifs féminins.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer