HandballHandball : Ligue Butagaz Énergie

LBE (J16) : Le Metz Handball sombre à Paris

Le Metz Handball a concédé une défaite logique ce mercredi soir du côté d’Issy les Moulineaux (23-19). Face au Paris 92, les Dragonnes ont subi leur deuxième revers de la saison, le deuxième consécutif après celui concédé à Bucarest.

Les Dragonnes enchaînent les mauvais résultats. Après le nul concédé à la maison face à Fleury (23-23), les Messines se sont cette fois-ci inclinées sur le terrain du Paris 92. Sans leur principale arme, Allison Pineau, absente à la suite d’une intervention chirurgicale, les Lionnes ont sorti une solide prestation face aux championnes de France en titre. Un départ canon orchestré par l’arrière coréenne Eun Hee Ryu (6 buts dont 5 en 1ère mi-temps) a permis à Paris de se détacher assez vite au Palais des Sports Robert Charpentier et de repartir aux vestiaires avec trois buts d’avance. Tamara Horacek (7 buts) a conclu le travail dans le deuxième acte et s’est engouffrée dans les espaces lorsque Metz était en position d’infériorité numérique (23-19).

Lors des quatre dernières rencontres, les Lionnes ont remporté trois victoires et obtenu un match nul. Ce dernier succès de renom face aux Dragonnes leur permettent de regarder vers le haut avec l’ambition de revenir sur Nantes, troisième. De leur côté, Emmanuel Mayonnade et ses joueuses ne parviennent pas à éviter les accrocs cette saison en championnat. Déjà deux nuls et deux défaites après seulement 16 journées. L’année passée, les championnes de France n’avaient perdu que trois points, contre six jusque-là en saison régulière.


Photo à la Une : (@LBE)

Léo Labica

Léo Labica, fondateur du site aux côtés de Romain Boisaubert et Marvin Mathieu. Passionné de sport depuis ma tendre enfance, je nourris une grande appétence pour le sport féminin depuis une dizaine d'année. Le foot, le basket, le cyclisme ou le tennis.. autant de discipline qui me font rêver. Passé par les rédactions de Vélo101 ou de Sport 365, j'ai pu vivre au plus près les évènements sportifs. C'est désormais sur le sport féminin que je me concentre à maintenant vingt-quatre ans en créant "Le Sport au Féminin". Plus qu'une passion, un devoir !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer