BasketBasket : Equipe de France

TQO : France-Australie, les notes des Bleues

L’équipe de France a débuté le Tournoi qualificatif olympique de la plus belle des manières en s’imposant face à l’Australie (72-63). Grâce à une défense de fer, les Bleues prennent la tête de leur groupe. Sandrine Gruda, Marine Johannès ou encore Bria Hartley ont été à la base de ce beau succès.

Sandrine Gruda : 8

L’expression « au four et au moulin » prend tout son sens lorsque l’on regarde la rencontre de Sandrine Gruda. L’expérimentée intérieure des Bleues a abattu un travail formidable, agrémenté de 2 contres, pour contenir Liz Cambage, joueuse des Las Vegas Aces en WNBA. Grâce à ses 11 rebonds, elle a permis aux tricolores de sécuriser leur défense et offrir d’autres possibilités en attaque. De l’autre côté du terrain, c’est encore mieux puisqu’elle termine meilleure marqueuse de l’équipe de France avec ses 16 unités.

Marine Johannès : 7

Si le pourcentage au shoot laisse à désirer (4/15), Marine Johannès a su se montrer importante dans les moments décisifs (12 points). Ses quatre paniers, tous primés, ont permis aux Bleues de prendre un peu d’avance en fin de premier quart-temps, ou de creuser un véritable écart (32ème minute). Elle a tout de même apporté du rythme balle en main pour délivrer quatre passes décisives.

Bria Hartley : 7

Tout proche du triple-double ce jeudi soir (13 pts, 8 passes, 7 rbds), la Franco-américaine a réalisé des prouesses offensives. Dans le deuxième quart, elle a gratifité le Prado de move irréel et d’une belle petite série de paniers pour permettre à l’équipe de France de mettre la main sur le match. En plus de tout ça, elle a distribué quelques caviars aux intérieures, sans oublier son impact défensif (3 interceptions). Un match plein.

Endi Miyem : 6

Avec seulement 20 minutes de temps de jeu, la capitaine des Bleues ne s’est pas montrée étincelante en attaque. Elle a tout de même livré une belle prestation, dans la dureté, et a trouvé la mire loin du cercle pour inscrire ses 8 points.

Olivia Epoupa : 6

La meneuse qui joue en Australie a dicté le ton défensivement. Toujours très oppressante pour les arrières adverses, elle a obtenu de nombreux passages en force à des moments clés. Moins inspirée offensivement, elle a tout de même réussi à inscrire deux paniers à trois points mais termine la rencontre à 2/8 au shoot.

Valeriane Vukosavljevic : 5

Comme toutes les joueuses de l’équipe de France, Valériane Ayayi-Vukosavljevic a tenu son rôle en défense. Mais offensivement, là où on peut l’attendre, la joueuse de Prague a souvent raté ce qu’elle a entrepris. 3/11 au shoot, 0/4 à trois points, l’adresse n’était pas là. Elle aura sûrement à coeur de se rassurer très vite contre le Brésil.

Alexia Chartereau : 5

Rencontre difficile offensivement pour la jeune intérieure des Bleues. En 21 minutes de jeu, Alexia Chartereau n’a inscrit que deux points (1/6 au shoot). Elle s’est bien battue dans la peinture avec sept rebonds. Face à la grande Liz Cambage, c’était sa mission. La victoire est acquise, le principal est là.


Photo à la Une : (@FFBB)

Léo Labica

Léo Labica, fondateur du site aux côtés de Romain Boisaubert et Marvin Mathieu. Passionné de sport depuis ma tendre enfance, je nourris une grande appétence pour le sport féminin depuis une dizaine d'année. Le foot, le basket, le cyclisme ou le tennis.. autant de discipline qui me font rêver. Passé par les rédactions de Vélo101 ou de Sport 365, j'ai pu vivre au plus près les évènements sportifs. C'est désormais sur le sport féminin que je me concentre à maintenant vingt-quatre ans en créant "Le Sport au Féminin". Plus qu'une passion, un devoir !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer