BasketBasket : Equipe de France

TQO : Le rêve olympique des Bleues est en marche

L’équipe de France débute son Tournoi de Qualification Olympique, qui devrait la conduire aux Jeux Olympiques de Tokyo, face à l’Australie, ce jeudi soir (20h30) à Bourges, pour un choc qui s’annonce bouillant entre deux des meilleures nations du monde.

« Je n’ai aucun doute, à Bourges , ça va faire du bruit, et ça va être top ! Céline Dumerc en a conscience. Le soutien du public aura son mot à dire. Forcément, jouer à la maison, c’est toujours un plus. On dit souvent que c’est la sixième joueuse. » Alors que les Bleues s’avancent vers leur plus grand défi de ce début de saison, à savoir décrocher un ticket pour les prochains Jeux Olympiques de Tokyo, les joueuses de Valérie Garnier pourront compter sur le soutien sans faille de leur public, dans une salle du Prado qui devrait faire monter la température d’un cran. Et quoi de mieux qu’un bouillant choc face à l’Australie, peut-être la meilleure équipe de la planète derrière les États-Unis, pour rendre l’ambiance incandescente ?

>> À LIRE AUSSI : Zoom sur l’Australie, le Brésil et Porto Rico, les trois adversaires des Bleues

« On est chez nous, on a envie prendre du plaisir, on sait qu’on est attendu et on a hâte que ça commence. C’est toujours un plaisir de se retrouver, ces moments sont attendus avec impatience dans l’année. On est contentes d’être présentes pour ce rendez-vous important de l’équipe de France, confiait Helena Ciak en amont de ce premier match face à l’Australie, avant de se pencher en détail sur les contours du plan de jeu à venir des Bleues. Nous sommes revenues sur des bases un peu plus défensives. Depuis quelques temps, on était un petit peu plus focus sur l’attaque. On l’a vu au dernier championnat d’Europe par exemple. Et c’est vrai que la force de l’équipe de France, des joueuses françaises, c’est la défense. Ça l’a toujours été depuis des années. On est revenu sur des bases défensives, sur le rebond défensif et la fenêtre en novembre a été vraiment satisfaisante sur ces aspects. On a vu des joueuses qui touchaient les adversaires, c’est peut-être quelque chose qu’on avait mis de côté. En novembre, on a vraiment retrouvé ça et il faut qu’on reste là-dessus. »

Face à ce qui se fait de mieux sur la planète basket derrière les États-Unis, les coéquipières de Bria Hartley auront l’occasion de se tester et d’assurer quasiment d’entrée leur qualification, à quelques mois des Jeux Olympiques de Tokyo, où les Bleues ambitionneront une médaille, au même titre que l’Australie. Mais pour cela, les Françaises devront se montrer exemplaire, tout en rendant une copie parfaite. Comme en 2012, lors des Jeux Olympiques de Londres, où l’équipe de France était devenue la première équipe, excepté les États-Unis, à battre l’Australie lors d’un tournoi olympique.


Photo à la Une : (@DR)

Romain Boisaubert

Romain est le fondateur du média Le Sport au Féminin, directeur de la publication, de la rédaction et du développement. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier. Romain collabore également pour le Racing Club de Grasse, dont il est le responsable de la communication, et pour Monaco Tribune, où il est en charge des sports.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer