Judo

Paris Grand Slam 2020 : Clarisse Agbegnenou impressionne, quatre françaises en lice pour le bronze

Victorieuse de ses quatre combats par ippon, Clarisse Agbegnenou s’est qualifiée pour la finale du Grand Slam de Paris, ce samedi, dans sa catégorie des -63 kg. De leurs côtés, Sarah-Léonie Cysique (-57 kg), Astride Gneto (-52 kg), Shirine Boukli et Mélanie Clément (-48 kg) tenteront de décrocher le bronze.

Quelle démonstration de force ! Impressionnante d’aisance, la quadruple championne du monde Clarisse Agbegnenou (-63 kg) n’a fait qu’une bouchée de ses adversaires, en s’offrant notamment quatre victoires sur ippon, pour s’inviter en finale du Paris Grand Slam. En finale, la Française retrouvera la Japonaise Nami Nabekura, qui l’avait battue en décembre en finale du Masters à Qingdao (Chine), pour décrocher l’or. « Ici, c’est son jardin, elle se régale, elle monte crescendo, elle est sereine, concentrée, pas vraiment en danger pour l’instant » confiait le responsable des judokates tricolores, Larbi Benboudaoud.

De son côté, Sarah-Léonie Cysique a inscrit de précieux points au ranking olympique. En -57 kg, la Française s’est hissée en demi-finale, avant de s’incliner face à la Canadienne Christa Deguchi. Elle disputera le bronze contre Nora Gjakova. En -52 kg, Astride Gneto, a également l’occasion de décrocher le bronze, face à la Japonaise Ai Shishime. Enfin, en -48 kg, Shirine Boukli et Mélanie Clément combattront pour le bronze.


Photo à la Une : (@DR)

Romain Boisaubert

Romain est l'un des fondateurs du site, directeur de la rédaction et de la publication. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer