HandballHandball : Ligue Butagaz Énergie

LBE : 5 questions à … Caroline Valente (Chambray Touraine)

Joueuse du Chambray Touraine Handball depuis 2018, Caroline Valente a accepté de se confier pour Le Sport au Féminin avant le match de Chambray à Nantes programmé ce dimanche soir (17h). Morceaux choisis.

Vous étiez plutôt en forme mais vous venez d’enchaîner deux défaites contre Toulon Saint-Cyr et Bourg-de-Péage, les play-offs s’éloignent…

Oui, on peut penser que c’est presque utopique d’y penser car d’autres équipes ont réussi à prendre des points. Nice a été gagner, Paris 92 a aussi gagné face à Metz. Devant nous, les équipes prennent de l’avance. C’est presque utopique de penser aux play-offs mais on va tenter de tout faire pour être le mieux placé en playdowns et tenter si possible d’accrocher les play-offs. Je pense qu’on a fait trop de faux pas en début de saison. Ça nous a mis en doute et on a retrouvé de la confiance en janvier mais même avec ça, dès que ça devient un peu compliqué, on devient fébriles en raison de ce début de saison. On se fait trop souvent rattraper en deuxième période.

Dimanche vous allez jouer à Nantes, une des grosses équipes de ce championnat. Comment faire pour l’emporter ?

On a plus de pression dans les matchs que l’on doit absolument gagner. Quand on n’a pas cette pression, on joue bien mieux. On peut croire qu’on va aller prendre une grosse taule à Nantes mais je pense qu’on peut accrocher cette équipe. De là à gagner, on verra. Il ne faudra pas les laisser prendre le large. C’est une équipe assez complète, qui a de bonne joueuses à chaque poste. Il ne va pas falloir faire trop d’erreurs et ne surtout pas les laisser prendre le large au tableau d’affichage. Il faudra tenir le match de A à Z.

Vous avez un calendrier qui s’annonce difficile avec notamment des déplacement à Metz et au Paris 92. Croyez-vous votre équipe capable de se qualifier pour les play-offs ?

Il n’y a pas de peine perdue car on n’est pas à l’abri de surprises. On a vu Metz faire des faux pas récemment. On peut faire quelques résultats que d’autres équipes ne feront pas mais il faut être réaliste et se dire qu’on est plus engagé sur les playdowns. on va prendre les matchs les uns après les autres et si c’est possible, on ne se privera pas d’aller en play-offs. On fera au mieux au niveau du classement. La neuvième place est notre nouvel objectif.

Si vous êtes amenées à jouer les playdowns, cela serait une énorme déception pour votre groupe ?

Ca serait une énorme déception. On voulait accrocher l’Europe en début de saison, mais vu le début de saison qu’on a fait on savait que ça serait difficile. Puis, on se disait à nouveau que ça pouvait le faire suite à nos bons résultat au début de l’année 2020. Mais depuis, on a refait deux faux pas qu’on ne devait pas faire. Vu nos objectifs, on ne pensait pas faire ces résultats là. Les défaites du début de la saison ont aussi atteint le coach et tout le monde était dans un état d’esprit négatif. L’arrivé du nouvel entraîneur en décembre nous a apporté plus de sérénité et d’espoir.

Pour parler un peu de vous, quelle différence faites-vous entre votre expérience à Nice et celle que vous vivez actuellement à Chambray ?

A Nice, je ne manquais pas forcément de temps de jeu mais c’était très en dent de scie. J’ai vécu une première saison où on a joué les playdowns donc ça me rappelle un peu cette année à Chambray. La deuxième saison était plus sereine et là je vois la différence. Quand l’équipe gagne, il y a un esprit plus serein au sein de la même équipe qui avait été en difficulté auparavant. Je vois vraiment la différence. Ici, à Chambray, on a fait une mauvaise saison mais il ne faut pas tout remettre en question. On peut très bien rebondir dès la saison prochaine.


Photo à la Une : (@Julien Pruvost)

Timothée de Fraguier

Passionné de sport féminin depuis ses débuts dans le journalisme, Timothée de Fraguier a décidé de rejoindre l'équipe du Sport Au Féminin en septembre 2019. Aujourd'hui rédacteur pour notre site internet, il apprécie la mise en avant des résultats sportifs féminins.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer