Judo

Les mots de Romane Dicko (ESBM Judo) après sa victoire au Paris Grand Slam 2020

Vainqueur du Paris Grand Slam 2020 dans sa catégorie (+78 kg), Romane Dicko (20 ans) s’est offert un retour fracassant, elle qui est restée de long mois en convalescence après une opération à l’épaule. Deux semaines après sa médaille d’or lors du Grand Prix de Tel-Aviv, la pensionnaire de l’ESBM Judo a de nouveau décroché le graal. Et Tokyo commence à se rapprocher sérieusement.

« La concurrence est féroce. La compétition s’annonce difficile. Mais j’y crois. » Vendredi dernier, Romane Dicko s’était déjà confiée pour Le Sport au Féminin. La native de Clamart affichait des ambitions raisonnées. Dimanche, la championne d’Europe 2018 a remporté brillamment l’or au Paris Grand Slam 2020. Interview.

Romane, quelles sont vos premières impressions, au lendemain de votre victoire au Paris Grand Slam 2020 ?

Les courbatures ! (Rires) Mais je suis surtout très contente. Cela me tenait à coeur de faire un podium à Paris, alors remporter la médaille d’or… Cette victoire, je suis allé la chercher au plus profond de moi. Je suis heureuse d’avoir pu m’exprimer devant le public français et d’avoir ramené cette belle médaille d’or et cette Marseillaise à Bercy.

Vous êtes complètement relancée dans la course aux Jeux Olympiques. Tokyo n’est plus un rêve, mais une réelle ambition ?

Complètement ! Je suis super contente d’avoir engrangé autant de points et d’avoir remporté plusieurs victoires. Je suis montée en puissance au fur et à mesure. J’ai vécu une belle journée, surtout dans l’engagement. Cette médaille d’or, c’est vraiment la récompense.

Quel est votre programme dans les semaines à venir ?

Je n’ai pas encore décidé. Je vais en parler avec ma coach cette semaine pour planifier les prochaines échéances. Je suis vraiment dans la course pour Tokyo. J’entame le sprint final. Mes récentes victoires, face aux meilleures judokates mondiales, me donnent énormément de confiance. J’ai hâte de combattre à nouveau et de me rapprocher encore plus de cet objectif olympique.

Votre blessure semble totalement derrière vous à présent…

Autant il y a quelques semaines je ressentais encore la douleur, autant depuis Tel-Aviv, j’ai complètement retrouvé mes sensations. Je n’arrive même pas a imaginé que j’ai été blessée, tellement je me sens bien dans mon corps. Tous les voyants sont au vert pour réaliser une grande saison et décrocher une qualification pour Tokyo.


Photo à la Une : (@DR)

Romain Boisaubert

Romain est l'un des fondateurs du site, directeur de la rédaction et de la publication. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer