TennisTennis : Fed Cup

Fed Cup : Les groupes des phases finales

Le tirage au sort des groupes pour les phases finales de la Fed Cup 2020 a eu lieu ce mardi. L’équipe de France, tenante du titre, a hérité d’un groupe abordable en compagnie de la Russie de la Hongrie. Les Australiennes, finalistes l’an passé, affronteront quant à elles les Biélorusses et les Belges. De son côté, la République Tchèque, qui fait partie des favoris pour le sacre finale, croisera le fer avec l’Allemagne et le Suisse.

Ce mardi au Musée des Beaux Arts de Budapest a eu lieu le tirage au sort des groupes pour les phases finales de la Fed Cup. La France, championne du monde en titre, remettra son titre en jeu du 14 au 19 avril prochain lors du nouveau format de la Fed Cup à Budapest. Douze pays, répartis dans quatre poules de trois, se disputeront le précieux sésame. Pour rappel, les premiers de chaque groupe seront qualifiés pour le dernier carré. Les Bleues, sacrées en Australie en novembre dernier, affronteront la Russie et la Hongrie.

Les mots de Julien Benneteau, capitaine de l’équipe de France de Fed Cup

« Aujourd’hui, les cinq joueuses qui étaient présentes lors de la finale à Perth (Mladenovic, Garcia, Cornet, Parmentier et Ferro ndlr) ont une longueur d’avance c’est certain. Océane Dodin est capable de produire par moments un tennis éblouissant. Elle a eu des problèmes de santé, elle fait son come back. On va voir. Pour aller bousculer la hiérarchie qu’elles ont établi l’année dernière, il faut qu’il y ait une joueuse qui fasse de bons résultats, mais pas qu’une seule fois. Il va falloir plus de constance dans les résultats dans les mois qui viennent.

C’est bizarre de devoir commenter un tirage qui détermine plusieurs adversaires d’un coup. On espère qu’il y aura du public pour soutenir la Hongrie, à domicile, et puis la Russie, c’est toujours très dangereux parce qu’il y a un réservoir de joueuses assez important. Dans cette formule, on sait que seul le premier sortira de la poule et ma première réaction, c’est que ça aurait pu être pire ».


Photo à la Une : (@FedCup)

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer