FootballFootball : Coupe de France

Coupe de France : Retour sur les quarts de finale

Les équipes qualifiées pour les demi-finales de la Coupe de France sont désormais connues. Il s’agit de l’Olympique Lyonnais, des Girondins de Bordeaux, du Paris Saint-Germain et de l’En Avant Guingamp.

Retour sur les prestations de ces quatre équipes lors des matchs de ce week-end, en attendant le tirage au sort des demi-finales, qui aura lieu ce mercredi.

L’OL gagne à Dijon… mais perd deux joueuses

Cette saison, Dijon est un adversaire coriace pour l’OL. En championnat, après un surprenant 0-0 au match aller, les joueuses de Jean-Luc Vasseur avaient réussi à s’imposer difficilement en fin de partie lors du match de retour. C’est dire si avant cette confrontation en Coupe de France les dijonnaises avaient de quoi nourrir quelques espoirs. Pourtant, elles n’ont jamais su prendre le dessus dans un match maîtrisé du début à la fin par les joueuses de l’OL, qui ont malgré tout dû attendre la deuxième mi-temps avant d’ouvrir le score. Les Lyonnaises s’imposeront finalement 2-0 dans ce match grâce à des buts de Cascarino et Parris. À noter qu’accompagnée de Naomie Feller, les deux buteuses ont formé un trio offensif très séduisant en fin de match.

Si du côté de l’OL, il y a de quoi de se réjouir de cette qualification, l’inquiétude règne pourtant après qu’Amandine Henry a dû céder sa place en début de match après un coup reçu derrière le genou et que Selma Bacha a semblé blessé aux adducteurs à quelques secondes de la fin du match. Perdre deux de ses joueuses avant le match capital face à Montpellier la semaine prochaine serait un véritable coup dur pour Jean-Luc Vasseur …

Dijon 0 – 2 Lyon


Nouvelle qualification aux tirs au but pour Bordeaux

Comme lors des deux tous précédents c’est aux tirs au but que les girondines sont allées chercher leur qualification pour les demi-finales de cette Coupe de France. Devenues de véritables spécialistes de l’exercice, elles ont pris le dessus dans l’épreuve de la mort subite après une belle parade de Bruneau devant Mondésir lors du sixième tir.

Mais avant cela, les deux principales outsiders de la saison en D1 Arkema, avaient offert un match rempli de suspense aux supporters. Auteures d’une fin de première mi-temps un peu timorée, les Bordelaises encaissaient notamment deux buts sur corners avant la mi-temps. Puis manquaient l’occasion de revenir au score à la 62e minute après que Perrault ait réussi à stopper un penalty. C’est ainsi qu’à un peu plus de dix minutes de la fin du match, les héraultaises menaient encore 3 à 1. Mais c’était sans compter sur une Ouleymata Sarr des grands jours, qui grâce à un triplé, offrait l’égalisation et conduisait son équipe à la séance de tirs au but victorieuse.

Montpellier 3 – 3 Bordeaux (TAB : 5-6)


Le petit poucet Arras a mené contre Paris

Seul club de D2 encore présent à ce stade de la compétition, Arras a pu croire à l’exploit samedi après-midi. Du moins, pendant la minute où il a mené au score grâce à une très belle reprise de volée de Pauline Cousin. Mais le PSG s’est vite ressaisi en égalisant très rapidement puis en enfonçant le clou juste avant la mi-temps. Nadia Nadim s’offrait même un doublé au retour des vestiaires pour porter le score à 3-1, réduisant à néant les espoirs des nordistes.

Les joueuses arrageoises sortent de la compétition mais n’ont pas à rougir de leur performance et pourront même se targuer d’avoir mené au score devant l’ogre parisien… même si cela n’a duré qu’une minute.

Arras 1 – 3 Paris


Guingamp se hisse en demi-finale et confirme sa très bonne saison

Bien classée en D1 Arkema (5e), les joueuses de Guingamp ont réussi à prendre le dessus sur Reims pour continuer leur aventure dans cette Coupe de France. Très actives en début de match, elles sont rapidement parvenues à prendre à revers la défense rémoises, grâce à un but d’Ella Palis à la 24e minute. Très en jambes, Margaux Le Mouël et Aïssata Traoré auraient même pu accroître le score. Pourtant, c’est finalement Reims qui parvenait à égaliser.

Mais devant son public, Guingamp n’a rien lâché et c’est Faustine Robert qui offrait la qualification à son club grâce à un sublime coup franc marqué à la dernière minute du temps additionnel. Direction les demi-finales pour le club breton qui peut décemment rêver d’un exploit pour remporter le trophée et confirmer ses très bonnes performances cette saison.

Guingamp 2 – 1 Reims


Photo à la Une : (@EAG)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer