TennisTennis : WTA

WTA : Kim Clijsters évoque son retour à la compétition

L’ancienne numéro 1 mondiale va bientôt retrouver le circuit WTA. A 36 ans, la mère de trois enfants s’est longuement exprimée dans l’Insider Podcast de la WTA. L’envie de jouer la démange plus que jamais !

Après avoir raccroché la raquette en 2012 à l’issue de l’US Open, Kim Clijsters amorce depuis plusieurs mois son retour à la compétition. La Belge de 36 ans a profité de la césure pour fonder une famille et se concentrer sur l’éducation de ses enfants. Huit ans plus tard, l’envie de se mesurer aux meilleures joueuses du circuit la chatouille. Lors d’une longue interview accordée à l’Insider Podcast de la WTA, la vainqueure de quatre Grand Chelem a évoqué son come-back très attendu. Extraits.

Pour l’amour du jeu

« Je ne ressens pas vraiment le besoin de prouver quelque chose. Pour moi, ce qui me donne envie, c’est le challenge. L’amour du jeu est forcément encore présent. Mais la question reste de savoir, suis-je encore capable d’atteindre le niveau que je souhaitais obtenir avant de débuter le tennis de haut niveau. Je veux me mettre des challenges et redevenir forte. C’est mon marathon. C’est le moment où je me dis : Ok, nous allons tenter de réaliser tout ça.

J’ai des amis qui aurait pu dire : j’ai envie de courir le marathon de New York avant mes 50 ans. De mon côté, j’aime encore le tennis. Peu importe si je joue des légendes du tennis lors de Grand Chelem, si quelqu’un me dit : hey tu veux taper quelques balles, je suis la première à le faire. Je serai toujours d’attaque pour être une sparring-partner. J’aime encore tellement ce sport.»

Clijsters retrouve du rythme

« Ces derniers mois ont été compliqués, mais je j’ai l’impression d’avoir plus d’énergie ces six derniers mois que lors des deux précédentes années car je prend plus soin de moi. Je ne mets pas tout de côté pour mes enfants, je prend également du temps pour moi parfois, et c’est quelque chose que j’avais légèrement oublié avec le temps.

Désormais, je pars de la maison le matin après avoir mangé mon petit-déjeuner ! A l’époque avec mes trois enfants, il m’arrivait de finir le bol de céréale ou de terminer les quelques fruits que les enfants n’avaient pas mangé. C’était ça mon petit-déjeuner pour la plupart du temps car nous étions pressé pour les emmener à l’école.

Avec cette nouvelle hygiène de vie, je vais voir si mon corps peut suivre pour jouer au tennis à un certain niveau. On va voir si c’est possible. Il faut, avant tout, que mon corps soit capable de répondre présent pour atteindre le niveau espéré.»


Photo à la Une : (@WTA)

Léo Labica

Léo Labica, fondateur du site aux côtés de Romain Boisaubert et Marvin Mathieu. Passionné de sport depuis ma tendre enfance, je nourris une grande appétence pour le sport féminin depuis une dizaine d'années. Le foot, le basket, le cyclisme ou le tennis.. autant de disciplines qui me font rêver. Passé par les rédactions de Vélo101 ou de Sport 365, j'ai pu vivre au plus près les événements sportifs. C'est désormais sur le sport féminin que je me concentre à maintenant vingt-quatre ans en créant "Le Sport au Féminin". Plus qu'une passion, un devoir !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer